meirieu
© Tim Douet

Jacquard, Schwartz, Bolze : les guest stars de Philippe Meirieu

Le candidat écologiste a présenté ce lundi son comité de soutien, comprenant kyrielle de sociologues et de chercheurs. Les socialistes y sont beaucoup moins nombreux. Et quelques élus d'Europe Écologie-Les Verts manquent à l'appel.

Le gymnaste Yann Cucherat l'a déjà rejoint. On imagine que des footballeurs et nombre de socialistes composeront le comité de soutien de Thierry Braillard, candidat aux législatives de juin dans la 1re circonscription du Rhône. En face, Philippe Meirieu (EELV) a présenté ce lundi matin le sien. Et ses guest stars sont le généticien Albert Jacquard, le fondateur des missions locales Bertrand Schwartz, Jacqueline Costa-Lascoux, directrice de recherche au CNRS et membre du bureau national de France Terre d'Asile, le philosophe Patrick Viveret ou encore Bernard Bolze, fondateur de l'Observatoire international des prisons. Très peu de socialistes ont répondu à l'appel du candidat, pourtant investi par le PS. Outre sa suppléante, Nathalie Perrin-Gilbert, seul apparaît le nom de Yann Crombecque, conseiller régional. Et celui de quelques militants. À noter que même certains écologistes se sont fait porter pâles, comme le maire d'arrondissement Alain Giordano ou les adjoints lyonnais Gilles Buna et Françoise Rivoire.

"Il est temps de voter pour des personnes qui voient pour le long terme", a fait valoir ce lundi Jacqueline Costa-Lascoux. Les échanges ont été à l'avenant, tenant souvent du café philosophique. Le vice-président du conseil régional a placé sa candidature sous le combat "contre les inégalités et pour le partage des richesses". Pour l'occasion, il embrasse le socialisme, qu'il définit comme "la construction patiente de la dignité pour tous". "Les seules ressources infinies sont les êtres humains, la culture et l'éducation", a-t-il observé. "Vous vous perdez si vous oubliez que les fruits sont à tous et la terre à personne", a lancé Philippe Dujardin, citant Jean-Jacques Rousseau. Ces échanges de haute volée ont esquissé un cadre idéologique voire des priorités d'action. Pas encore des propositions de loi.

Lire aussi : "Alain Giordano pas encore menacé d'exclusion"

à lire également
Maisons des Potes Hôtel de Ville Lyon
Rassemblement contre le racisme devant l'Hôtel de Ville, débat au centre socioculturel du Point du jour et exposition de l'association Cimade pour le soutien aux migrants, réfugiés et demandeurs d'asile : les "marcheurs" de l'association La Maison des potes font étape à Lyon ce lundi dans le cadre de leur tour de France de l'Egalité. 
2 commentaires
  1. jerome manin - 14 mai 2012

    Ça vaut un ministère de la formulation écologique ça ! Avec le banc et l'arrière banc des verts du fruit.

  2. Gerard Eloi - 14 mai 2012

    Tu dis n'importe quoi Manin ! Sans Najat Vallaud-Belkacem, Meirieu ne serait rien.

  3. Gérard Eloi - 15 mai 2012

    Je tiens à faire remarquer aux personnes intéressées que le comm précédent, signé Gerard Eloi (sans accent sur le é) n'est évidemment pas de moi. Il y a donc un ou des imbéciles qui utilisent ici pour 'argument' des sortes d'usurpation d'identité. Et un 'webmaster' dépassé par les événements, qui n'a sans doute plus le temps de vérifier tous les abus commis sur ce site de Lyon Capitale.

  4. fauscialiste - 15 mai 2012

    Gerard Eloi ( gerard.eloi@scarlet.be ) aura au moins fait censurer Manin. il n'était pas indispensable de railler le webmaster pour cela.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut