Ils ont déja perdu les municipales 2008 : Etienne Tête et Pascale Bonniel-Chalier (Les Verts)

Avec pour ambition de porter le débat devant les Lyonnais, en présentant des listes autonomes au premier tour, et revenir au conseil municipal fort de cet légitimité électorale... Désavoués au dernier moment par les militants, qui ont préféré cette union, ils savent que Collomb ne leur fera pas cadeau d'une délégation intéressante. Pire, pour Etienne Tête, il est rétrogradé de deux places dans la liste du 5e et ne retrouvera le conseil municipal que si la gauche conserve cet arrondissement difficile. Dommage car le trublion Tête a souvent été salutaire pour la démocratie locale.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut