Hamon ne veut pas de Collomb

Co-leader du NPS avec Henri Emmanuelli, Benoît Hamon s'était rapproché de Martine Aubry au début de l'été. Il regrette aujourd'hui le rapprochement de 'la ministre des 35 heures' avec les amis de Strauss-Kahn, et surtout avec les 'grands élus', Gérard Collomb en tête, qui représente à ses yeux 'le moins-disant politique absolu'. 'Ce sera deux fois plus sans nous' conclue-t-il. Hamon souhaite désormais rassembler l'aile gauche du PS, avec Emmanuelli et Fabius.

à lire également
Lors de son passage au ministère de l’Intérieur, Gérard Collomb a été sanctionné de la moitié de ses indemnités de conseiller métropolitain à cause de son absence. Une “amende” qu'il a compensée en trouvant une nouvelle source de revenus au sein du Sepal. Le maire de Lyon aura ainsi reçu 9149€ en 2018 dans un syndicat mixte où il ne siégeait pas.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut