Françoise Grossetête UMP
© Tim Douet

Grossetête en appelle aux “changements de mentalités”

La députée européenne Françoise Grossetête estime que le “potentiel des femmes est clairement négligé”.

À l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, Françoise Grossetête, députée européenne (UMP) représentant la circonscription Sud-Est, estime que l'égalité hommes-femmes devrait être une priorité au niveau européen.

"Il est urgent de changer les mentalités et de briser les clichés qui empêchent toujours les femmes d'être traitées à l'égal des hommes, notamment dans le monde du travail. Combien de temps faudra-t-il encore attendre pour que ce principe évident devienne une réalité ? interroge l'élue dans un communiqué. Partout, en France comme en Europe, nous devons limiter l'impact de la crise sur le travail des femmes. En effet, 32 % d'entre elles sont employées à temps partiel, contre seulement 8,2 % des hommes. Par ailleurs, à poste équivalent et à compétence égale, une femme européenne gagne toujours 16,4 % de moins qu'un homme ! Le potentiel des femmes est donc clairement négligé ! C'en est assez !”

Faire défiler vers le haut