Françoise Grossetête UMP
© Tim Douet

Grossetête en appelle aux “changements de mentalités”

La députée européenne Françoise Grossetête estime que le “potentiel des femmes est clairement négligé”.

À l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, Françoise Grossetête, députée européenne (UMP) représentant la circonscription Sud-Est, estime que l'égalité hommes-femmes devrait être une priorité au niveau européen.

"Il est urgent de changer les mentalités et de briser les clichés qui empêchent toujours les femmes d'être traitées à l'égal des hommes, notamment dans le monde du travail. Combien de temps faudra-t-il encore attendre pour que ce principe évident devienne une réalité ? interroge l'élue dans un communiqué. Partout, en France comme en Europe, nous devons limiter l'impact de la crise sur le travail des femmes. En effet, 32 % d'entre elles sont employées à temps partiel, contre seulement 8,2 % des hommes. Par ailleurs, à poste équivalent et à compétence égale, une femme européenne gagne toujours 16,4 % de moins qu'un homme ! Le potentiel des femmes est donc clairement négligé ! C'en est assez !”

à lire également
Le collectif NousToutes Lyon a organisé un « die-in » samedi après-midi place Louis Pradel, à Lyon. Les personnes présentes ont simulé la mort pendant un instant, pour rendre hommage aux 122 victimes de féminicides depuis le début de l’année.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut