"Gérard Collomb premier secrétaire, ça m'irait très bien"

A l'issue du prochain congrès du PS, Christiane Demontès ne sera plus la première fédérale du parti dans le Rhône. Devenue sénatrice et maire de Saint-Fons, elle a annoncé de longue date qu'elle ne se représenterait pas. Le grand favori pour lui succéder, c'est Jacky Darne, ancien député-maire de Rillieux-la-Pape. A priori, le poste ne devrait pas lui échapper car il a fait le bon choix au moment crucial : il est resté fidèle à Gérard Collomb et à la motion Royal, qui ne partait pas forcément favorite, mais qui a finalement obtenu près de 42 % des suffrages militants dans le Rhône. Jacky Darne se présente en "trio", avec Hélène Geoffroy, qui deviendrait présidente du conseil fédéral, et David Kimelfeld, à qui le très stratégique poste de secrétaire fédéral aux élections a été promis.

'Ingouvernable'

Face à lui, trois candidats sont pour l'instant en lice. Chacun représentant une motion concurrente : Jules Joassard pour la motion de Benoît Hamon, Farida Boudaoud pour Martine Aubry et Philippe Zittoun pour Bertrand Delanoë. Le seront-ils encore à l'issue du congrès de Reims ce week-end ? Rien n'est moins sûr. En tout cas, aucun des trois ne semble en mesure d'inquiéter sérieusement Darne. "Avec 22 % (score de Delanoë dans le Rhône, ndlr), on n'a pas vocation a priori à gouverner cette fédération. Ce serait ingouvernable" reconnaît d'ailleurs Philippe Zittoun. Au PS, c'est en effet le vote sur les motions qui détermine la composition de toutes les instances, locales et nationales. Ensuite, il ne reste plus qu'à définir une majorité - c'est l'enjeu du congrès - et un chef, qui sera élu jeudi 20 novembre par les militants, au niveau national comme au niveau local.

'Tout sauf Royal'

Dans ces conditions, on ne voit pas comment la victoire pourrait échapper à Jacky Darne. L'intéressé soulève un bémol : "Le seul cas qui serait une difficulté, c'est que tout le monde se ligue contre Ségolène et que cela se répercute au niveau local." Darne n'est d'ailleurs pas un partisan acharné de la candidature Royal : "Il y a du pour et du contre. Mais dans le contexte, Gérard Collomb premier secrétaire, ça m'irait très bien. Il n'a pas dit qu'il était candidat, mais il était le premier signataire, il pourrait faire la synthèse avec tout le monde. Les Français n'attendent pas que nous nous divisions."
Le scénario d'un "tout sauf Royal" ne peut en effet pas être exclu si cette dernière confirme sa candidature au poste de premier secrétaire. "Notre postulat de base pour la motion Aubry dans le Rhône, c'est que Ségolène Royal ne soit pas la première secrétaire. A 29 %, elle n'est pas en capacité de dire qu'elle a gagné. Elle est par contre capable de trouver quelqu'un dans son équipe qui fasse consensus avec toutes les motions. Vincent Peillon par exemple. Mais ça ne peut pas être elle" prévient Farida Boudaoud. "Si Ségolène est candidate, je préférerai m'inscrire dans une autre alliance" poursuit Philippe Zittoun.

Un duel Darne - Joassard ?

Un duel Aubry-Royal pourrait alors se profiler. Le jeune représentant d'Hamon, Jules Joassard, n'y croit pas : "ce sera un duel Benoît Hamon contre Ségolène Royal" pronostique-t-il : "Aubry et Delanoë vont se coucher, parce que Ségolène est majoritaire. Elle fera plus de 50 % grâce aux clientèles des barons qui sont revenus à elle quand ils ont vu qu'elle était en tête." Et de pronostiquer aussi un duel entre Jacky Darne et lui au niveau local : "C'est sans doute un candidat très dur à affronter. Il a toujours été honnête, respectueux des minorités du parti, il n'a pas cumulé... C'est un mec hyper respectable ! Mais comme il y a eu une forte aspiration au changement dans ce parti, je demande à voir." Encore une semaine de suspense au PS.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut