Capture d’écran 2012-07-19 à 11.52.41

Duflot en robe à l'Assemblée : "Le brouhaha venait des bancs de la droite " dénonce Vallaud-Belkacem

VIDÉO – Interrogée ce jeudi matin sur France Info, Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du Gouvernement et ministre aux Droits des femmes, a regretté le sexisme des parlementaires de droite après l'épisode de mercredi à l'Assemblée nationale. Récit.

La Lyonnaise, porte-parole du Gouvernement et ministre aux Droits des femmes, a réagi à l'événement survenu hier à l'Assemblée nationale, ce matin, sur l'antenne de France Info. La tenue de la ministre du Logement, Cécile Duflot, commentée bruyamment par certains parlementaires (voir vidéo ci-dessous).

"Le sexisme n'a pas de frontière et l'Assemblée nationale malheureusement l'accueille aussi avec régularité. Je pense que nous, les responsables politiques, devons faire preuve en la matière de davantage d'exemplarité", a-t-elle jugé.

La parité, gage du respect des femmes à l'Assemblée ?

La ministre n'a toutefois pas souhaité mettre sur le même plan la droite et la gauche en la matière. "Je n'ai pas envie de mettre l'ensemble des responsables politiques dans le même sac, parce que le brouhaha venait bien d'un banc hier, qui était celui de la droite. Mais peut-être n'ont-ils pas assez de femmes dans leurs rangs pour être conscients de cette nécessité", a-t-elle estimé.

À noter que, depuis les dernières élections législatives, la gauche compte 106 femmes dans ses rangs à l'Assemblée nationale pour 174 hommes, contre 27 femmes à l'UMP pour 194 hommes.

Réécoutez l'interview de la ministre aux Droits des femmes sur le site de France Info.

à lire également
Michel Havard, Georges Fenech, Najat Vallaud-Belkacem et Philippe Meunier © Tim Douet (montage LC)
Députés, ministres, l’année 2017 a laissé sur le carreau de nombreux élus. Les obligeant parfois à reprendre le cours d’une carrière professionnelle laissée en jachère, voire jamais construite. Si le matelas du cumul des mandats a amorti des chutes, certains heurtent le mur du réel. Tour d’horizon des battus et des recasés.
9 commentaires
  1. willycat - 19 juillet 2012

    Une robe cela ne me choque pas sauf si elle est de mauvais goût. J'ai du mal avec Duflot mais là, ces brouhahas de vieux cons étaient ridicules.

  2. Marc ANTOINE - 19 juillet 2012

    Beaucoup de bruit pour un bruissement de robe. Les ayattolas du politiquement correct ont frappés!

  3. Jean - 20 juillet 2012

    Réactions minables des députés en question. Mais on aimerait que madame Vallaud-Belkacem, qui n'a pas défendu l'interdiction du voile intégral et est très proche des milieux marocains dénonce avec autant de verve les agressions des femmes des quartiers considérées comme trop dévêtues, en gros qui vont jambes et tête nue. Allons madame, un peu de cohérence et de courage !

  4. Sophie_Lyon - 20 juillet 2012

    Assez de faux prétextes et explications oiseuses, assez de sexisme et de machisme; il faut absolument que l'Assemblée se renouvelle, la moyenne d'âge est trop élevée et pas assez de femmes à droite, effectivement; d'ailleurs Jouanneau ou Bachelot ou Dati se sont plaintes chacune à leur tour des mêmes vieux libidineux machistes.

  5. nonmaiscepaspourdire - 21 juillet 2012

    Je ne vois pas de machiste en particulier, mais plus des gros beaufs dans ces réactions et en plus on voit bien des centristes et des gens de droite dans les images. Mais N.V.B. doit certainement justifier sa fonction et peut-être est-elle payée à la tache... Quand à C.Duflot est-elle légitime à l'assemblé nationale ?

  6. Sophie_Lyon - 22 juillet 2012

    Pourquoi ne serait elle pas légitime ? encore une drôle de question !

  7. nonmaiscepaspourdire - 22 juillet 2012

    @ Sophie_Lyon. Pensez-vous que 97,5 pour cent des français qui n'ont pas voté pour les 'verts', au vu des magouilles de cette dame et de F.Hollande, sont contents de l'avoir comme ministre ? Quand aux législatives il ne s'agit que de manœuvres politiques PS-Verts. Mais peut-être qu'aux prochaines élections la donne ne sera plus la même, enfin souhaitons-le pour la démocratie.

  8. Collombitude - 22 juillet 2012

    J'approuve entièrement les propos de Sophie de Lyon. Autant de machisme à notre époque est consternant et bien triste pour l'humanité qui a du mal à progresser.

  9. nonmaiscepaspourdire - 23 juillet 2012

    Je me souviens d'une amie qui avait critiqué ma façon de m'habiller et ce, jusqu'à en rire. Je viens de comprendre grâce à cette 'histoire' que mes vêtements n'étaient pas en cause, mais elle n'aimait pas les hommes en réalité, enfin si j'ai bien compris.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut