Gérard Collomb à la sortie du conseil des ministres, le 12 juin 2018 © Ludovic Marin / AFP
Gérard Collomb à la sortie du conseil des ministres, le 12 juin 2018 © Ludovic Marin / AFP

Démission de Nicolas Hulot, Gérard Collomb dernier ministre d'Etat

Ce mardi matin, Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire, a annoncé sa démission du gouvernement sur l'antenne de France Inter. Gérard Collomb est, de fait, le dernier ministre d'État.

"Je ne veux plus me mentir", c'est en ces mots que Nicolas Hulot a annoncé sa démission, ce mardi matin sur France Inter. Le ministre de la transition écologique et solidaire affirme n'avoir prévenu ni le Premier ministre, Édouard Philippe, ni le président, Emmanuel Macron. Pour Nicolas Hulot, "On s’évertue à entretenir un modèle économique responsable de tous ces désordres climatiques." Nicolas Hulot regrette également que son ministère soit "à la croisée des lobbys. Parce que les lobbys sont là".

Cette démission, qui ouvre la porte à un remaniement, marque surtout la départ d'un nouveau ministre d'Etat. Le précédent, François Bayrou, avait quitté sa fonction de Garde des Sceaux en juin 2017. Dès lors, il ne reste plus qu'un ministre d'Etat dans le gouvernement : Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur.

à lire également
Gérard Collomb
Après l'annonce de sa candidature aux élections municipales à Lyon en 2020, ce lundi, Gérard Collomb a assuré qu'il demeurerait ministre de l'Intérieur à part entière jusqu'à l'été prochain. Un position difficilement tenable, selon ses opposants politiques. D'autant que l'ex (et futur ?) maire de Lyon semble déjà concentré sur son retour. 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut