Delanoë : " je ne suis pas le moins crédible des socialistes "

Devant environ 400 militants regroupés au centre culturel de la vie associative, cours Emile Zola, le maire de Paris est venu défendre la Motion A (Hollande).

Il s'est exprimé sur de nombreuses questions d'actualité comme le fichier Edvige, la crise financière, les mal logés ou la privatisation de la Poste.

Il a cité à de nombreuses reprises François Mitterrand et fait l'éloge de Jospin. Il a déclaré que " l'Europe avait besoin d'une dynamique de gauche et d'un projet socialiste européen ", pour lui la motion A a fait le choix le plus européen des 6 motions.

Côté alliance il est pour un " rassemblement de toute la gauche et du centre gauche ".

Bertrand Delanoë s'est dit fier de l'héritage socialiste tout en déclarant que " le socialisme était totalement incompatible avec le colonialisme ".

Les militants PS sont appelés aux urnes dès le jeudi 6 novembre, dans le Rhône, la lutte risque d'être serré avec un petit avantage pour la motion E, celle de Ségolène Royal et Gérard Collomb.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut