Chabert dénonce : "Une chape de plomb sur Villeurbanne"

Le candidat à la mairie affirme son intention de 'redonner de l'oxygène ". Sur ses ambitions personnelles, Henry Chabert écarte de moins en moins l'idée de se présenter à la présidence du Grand Lyon en cas de victoire à Villeurbanne " Il serait normal que le président du Grand Lyon soit de la même couleur politique que le majorité de la communauté ".

Lors de la conférence de presse de ce jeudi 31 janvier, Henry Chabert était venu présenter ses propositions pour la vie quotidienne. Un volet sur la sécurité, avec un doublement de l'effectif de la police municipale, la création d'une brigade du " cadre de rue " l'installation de caméras de vidéosurveillance (on doit dire : " vidéo-protection "). Un volet sur les transports avec la création de deux navettes pour desservir l'axe nord-sud en direction de l'Hôtel de Ville, des parcours piétons et modes doux (doublement des pistes cyclables) et deux passerelles St Jean-Croix Luiset et Feyssine-Miribel. Enfin il prévoit un plan de remise en état des voies privées. Elles sont une centaine sur la commune, certaines sont même ouvertes à la circulation des voitures. Pourtant elles ne sont pas entretenues par la commune, parce qu'elles sont privées. Chabert imagine des conventions du type de celles qu'il avait mises en place pour les traboules, à Lyon.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut