Anne Lorne
© Tim Douet

Anne Lorne : “Thierry Braillard est un opportuniste”

Candidate aux élections législatives dans la 1re circonscription du Rhône, Anne Lorne (LR) sera opposée à Thierry Braillard (PRG), qui devrait vraisemblablement être soutenu par Gérard Collomb.

Contactée par la rédaction de Lyon Capitale suite à l’annonce du soutien de Thierry Braillard à Emmanuel Macron pour l’élection présidentielle, Anne Lorne évoque un choix "opportuniste" de la part de l’actuel secrétaire d’Etat aux Sports. "Thierry Braillard soutient les bons sondages et les faveurs d’Emmanuel Macron qui sont dans l’air du temps. Il veut conserver son siège, c’est logique", explique-t-elle. Cette décision traduit un "brouillard idéologique" qui existe dans la gauche lyonnaise, selon elle. Dans un premier temps, c’est Thomas Rudigoz, le maire du 5e arrondissement, qui était pressenti pour se présenter dans la 1re circonscription avec l’étiquette "En marche". "Thomas Rudigoz est apprécié et reconnu pour son travail. Nous avons des valeurs communes. C’est assez mal perçu pour lui d’être mis sur la touche", regrette-t-elle.

"Aujourd’hui, les habitants de la première circonscription du Rhône me disent que Thierry Braillard est totalement inconnu (...) Il n’a pas été très présent pendant cinq ans sur le terrain, sa suppléante [Gilda Hobert, NdlR] non plus. Les Lyonnais ne sont pas dupes", argue Anne Lorne en réponse à Thierry Braillard, qui l’avait qualifiée elle-même d’"inconnue au bataillon dans la circonscription" en décembre dernier.

Face à la future candidature de Thierry Braillard à la députation avec l’étiquette "En marche", la conseillère régionale déplore la tambouille interne de la gauche pour les prochaines législatives : "Les Républicains ont eu le courage d’investir des candidats avant les présidentielles alors que la gauche avance à vue et veut s’investir après les présidentielles." Même si elle assure que cela ne change rien à sa candidature et à son travail de terrain, Anne Lorne aura fort à faire pour gagner le siège du député sortant Thierry Braillard.

De l’autre côté de l’échiquier politique...

À gauche, l’annonce du soutien de Thierry Braillard à Emmanuel Macron a aussi du mal à passer. Elliot Aubin, adjoint à la maire du 1er arrondissement, également candidat (pour “La France insoumise”) dans la 1re circonscription du Rhône, a publié ce jeudi une lettre où il dénonce le "calcul politique" de l’actuel secrétaire d'Etat aux Sports. Selon lui, le choix du natif de Bron de soutenir Emmanuel Macron est guidé "par des intérêts personnels de petite politique".

"Thierry Braillard (…) cherche par tous les moyens [à] récupérer son poste de député. Il était donc naturel pour lui de soutenir l'homme des médias qui pourrait, selon des sondages orientés, l'emporter en mai prochain", lance-t-il, désignant l’“illisibilité” et l’“opportunisme” du candidat Thierry Braillard, fervent soutien de François Hollande.

Les différents candidats aux élections législatives se retrouveront face à face le 11 juin pour tenter de remporter la 1re circonscription du Rhône.

À lire aussi : Thierry Braillard rejoint Emmanuel Macron
à lire également
Thomas Rudigoz
Les membres du Bastion social ont réalisé une action coup-de-poing le mercredi 20 janvier en déployant une banderole sur le toit de l’association Forum Réfugiés à Lyon. Thomas Rudigoz, député LREM de la 1ère circonscription du Rhône, a fermement condamné cette opération et appelle à la “dissolution de ce groupuscule d’extrême droite”. 
5 commentaires
  1. la realité en face - 23 mars 2017

    Thierry BRAILLARD rejoint le camp de Dominique PERBEN, de François BAYROU, de DOUSTE-BLAZY... au temps dire la 'Dream Team' des perdants et des perdus... C'est normal puisqu'il est le candidat de COLLOMB et des réseaux francs-maçons sans qui il n'aurait pas la moindre chance... On sait qu'il ne peut pas compter sur le soutien de Caroline COLLOMB qu'elle trouve et certains militants trouvent 'Hautain', 'méprisant', 'déloyal', 'déserteur'... Au fait qui le PS du Rhône va-t-il mettre en face du candidat 'néo-macronien'? On sait que pour entraver Anne LORNE, JEGO n'a pas hésité à lui mettre dans les pattes Djida TAZDAÏT... Qui le PS mettra en face du candidat néo-macronien? Si ça se trouve personne! Puisqu'il semblerait bien que le PS du Rhône soit lui-même devenu 'néo-macronien'!

  2. la realité en face - 23 mars 2017

    Cocasse de retrouver PERBEN et COLLOMB dans le même camp!Il faut dire que PERBEN avait soutenu JUPPE.N'empêche voir celui qui avait été humilié par COLLOMB le rejoindre aujourd'hui en dit long sur la réalité qui se cachait sous les étiquettes diverses et variées,tous pareils,seuls les électeurs naïfs croyaient avoir le choix.En face c'est pareil!Que vaut l'étiquette actuelle de Djida TAZDAÏT (UDI) elle qui a porté presque tous les dossards?Ces péripéties sont pain béni pour Anne LORNE,une jeune femme dynamique aux convictions fortes,pas du genre à changer de cheval au gré des sondages et des circonstances! On peut aimer ou pas ses idées,mais ceux qui voteront pour elle,pourront être sûrs qu'elle ne les reniera pas une fois élue! Un avantage comparatif certain face à la concurrence!

  3. la realité en face - 23 mars 2017

    Les promesses et les engagements n'engagent que ceux qui les croient!Le PRG s'est engagé à soutenir le candidat issue de la Primaire de 'La Belle Alliance Populaire'. Mais Thierry BRAILLARD n'en a cure, il a précisé qu’il conservait ses fonctions au sein du PRG.« Je suis vice-président du Parti radical de gauche, je le reste.Le PRG a décidé lors de ce fameux comité directeur du 15 mars de laisser libre choix à ses adhérents afin de garder l’unité de ce parti et sa pérennité »!!! Les électeurs apprécieront! Ils auront le choix entre un opportuniste qui veut 'le beurre, l'argent du beurre et le c.. de la crémière', et une jeune femme de convictions, dynamique,qui fera ce qu'elle dit et respectera ses électeurs: Anne LORNE! Entre Thierry BRAILLARD et Anne LORNE comme on dit...'Y a pas photo'

  4. la realité en face - 23 mars 2017

    Thierry BRAILLARD,COLLOMB et tous ceux qui rejoignent le candidat des oligarques,des bobos,des banlieues,de l'Algérie et le candidat préféré d'AL-QAÏDA représentent tous ce que les français ne veulent plus:des gens sans convictions,de vieux routiers de la politique,blanchis sous le harnais,pétris de cynisme, opportunistes,capables d'encenser ceux qu'ils maudissaient la veille (BAYROU est le champion toutes catégories dans cet exercice).Pour la plupart des loosers sans convictions qui se raccrochent aux branches de l'avatar de HOLLANDE,qui croie qu'il va gagner en parlant pour ne rien dire,en téléguidant son public via TELEGRAM, et avec le soutien de BFM, RMC,Le Monde,Libération,L'Express,l'OBS,propriétés des milliardaires qui le soutiennent! C'est pourquoi Anne LORNE a toutes ses chances!

  5. Layr - 17 avril 2017

    Cette Madame Anne Lorne qui ose critiquer les autres candidats me fait bien. Des années que l'on dénonce ici ou ailleurs les propos de cette grenouille de bénitier intégriste. Elle devient petit à petit star des élus choisis par Fillon le népote mythomane. On attend d'ailleurs toujours le journaliste qui lui demandera des explications sur:- ses insultes envers les homosexuels, sa volonté de ne plus en voir à la télévision ou publicités. Qu'elle refuse en tant qu'ambassadeur. - ses accointances avec le mouvement identitaire lyonnais du GUD lors des manifpourtous - ses insultes aux hommes français qu'elle traite de 'fiottes' sur son compte twitter - de ses insultes envers Taubira qu'elle traite de membre de la Stasi etc. (cf anne lorne sur Twitter)

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut