Thierry philip©TD
© tim douet

Twitter s’invite au conseil municipal de Lyon

Le réseau social n’en finit plus d’occuper les élus lyonnais en période préélectorale, quitte à se retourner contre certains.

Scène surréaliste, hier, au conseil municipal de la ville de Lyon. La maire de gauche du 1er, Nathalie Perrin-Gilbert, et Thierry Philip (photo, maire PS du 3e), ont déplacé les débats sur la Toile le temps d'un Tweet.

Ils réagissaient tous deux à l'intervention de Patrick Huguet (conseiller UMP), l'ex-maire du 3e, qui a jeté un froid en interrogeant Gérard Collomb sur une subvention de 5 000 euros votée hier soir, au bénéfice d'une association du 1er dont la présidente est membre du comité de soutien de Gérard Collomb.

Thierry Philip a réagi en critiquant sur Twitter l'attitude de Nathalie Perrin-Gilbert, lui demandant si elle était "de connivence avec l'UMP".

L’arroseur arrosé

La maire du 1er a répondu d'un tweet : "Vous n'avez qu'à me poser la question directement, puisque je suis assise à côté de vous au conseil municipal." De fait, les deux élus étaient assis côte à côte tout au long de leur échange sur le réseau social professionnel.

Pour finir, NPG, bien avisée, a replacé le débat (virtuel) dans la réalité. À l'occasion d'une explication de vote, elle a attaqué frontalement Thierry Philip : "[Il] me demande si je suis en connivence avec l'UMP parce que j'ai approuvé d'un signe de tête une réflexion d'un collègue UMP. Je ne suis pas en connivence, mais j'ai le droit en tant qu'élue municipale d'adhérer au même questionnement que mon collègue UMP", a taclé la maire du 1er.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut