Perrin-Gilbert demande aussi l’encadrement des loyers

Comme les écologistes, Nathalie Perrin-Gilbert (Gram) demande à Gérard Collomb d’encadrer les loyers. La maire du 1er arrondissement explique que la cherté du prix au mètre carré pénalise aussi les propriétaires.

Lors du conseil d'arrondissement du 1er, mardi soir, Nathalie Perrin-Gilbert et son équipe du Gram et du Front de gauche ont voté le vœu déposé par les écologistes prônant l'encadrement des loyers à Lyon. Une prise de position qui n'a rien de surprenant au vu de son parcours d'ancienne secrétaire national du PS au logement et d'aubryiste lors des primaires socialistes. Et la maire du 1er arrondissement de proposer un argumentaire à l'inverse de celui de Gérard Collomb.

Le maire de Lyon justifiait sa volonté de ne pas demander l'encadrement des loyers dans sa ville par une volonté de ne pas effrayer les investisseurs. "Sur Lyon, le segment des gens qui achètent pour louer faiblit. Pour qu'il y ait des locations, ils faut des gens qui investissent", souligne Gérard Collomb. Nathalie Perrin-Gilbert cite le prix du marché comme un frein : "Les loyers sont trop élevés car les gens achètent les appartements trop cher et qu'ils s'endettent beaucoup. Il faut raisonner à l'inverse. La cherté du prix au mètre carré est un frein à la production de logement et à l'investissement."

1 commentaire
  1. populiste - 11 septembre 2014

    A quoi servent réellement ces maires d'arrondissements?

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut