Laurent Wauquiez "la Région dans l'assiette"

Laurent Wauquiez veut voir la région dans l’assiette des lycéens

Ce jeudi, Laurent Wauquiez s’est rendu au Lycée Jacques Brel à Vénissieux, pour présenter le lancement du label "la Région dans mon assiette".

La mode est aux circuits courts en Auvergne-Rhône-Alpes. Après "la région du goût", le nouveau label alimentaire de la région, Laurent Wauquiez a lancé, ce jeudi, le label "la région dans mon assiette", au Lycée Jacques Brel, déjà "expert" en matière de circuits courts.

L’objectif ? Faire consommer des produits régionaux de qualité aux lycéens. Dans le réfectoire de la cantine, Laurent Wauquiez, entouré des cuisiniers, affirme vouloir "quatre fois plus de produit régionaux dans les assiettes des lycéens". Cela en vue de rééduquer, les futurs consommateurs qu’ils sont, à avoir des "habitudes saines". Mais aussi et surtout, de donner la priorité à l’agriculture régionale.

Pour cela, la région souhaite mettre en place une centrale d’achat, qui permettra aux établissements scolaires de commander des produits aux producteurs locaux identifiés par les agents de la région. "Il faut réduire les contraintes administratives du code des marchés public qui est un outil et non pas une fin en soi. Je ne me formalise pas là-dessus. C’est comme pour le travail détaché, quand on veut on peut", s’autofélicite le président du conseil régional en faisant référence à la "clause Molière" qu’il a mis en place sur les chantiers régionaux.

Manger local, à quel prix ?

Le vice-président du parti Les Républicain a aussi insisté sur son souhait de "valoriser le travail des cuisiniers", en proposant une assiette de produits régionaux coutant jusqu’à 2,88 euros. Un prix qui semble difficile à atteindre selon les principaux intéressés : "c’est le gestionnaire qui décide du tarif de l’assiette, et la mode est plutôt aux économies. Dans ma cantine, je ne peux pas dépasser les 2,40 euros par assiette", regrette un cuisinier.

La région semble toutefois avoir conscience de cette configuration. "La Région dans mon assiette" prévoit d’accompagner les gestionnaires des restaurants scolaires dans l’achat de produits régionaux, notamment par la sensibilisation à l’achat "gré à gré", directement entre le vendeur et l’acheteur. Un budget d’1, 5 millions d’euros est prévu pour soutenir le financement des équipements des cuisines scolaires engagées dans le label. Laurent Wauquiez a également parlé d’une prime qui serait attribuée aux cuisiniers.

à lire également
Laurent Wauquiez 10.16 région 2
Une semaine après le divorce agité avec Virginie Calmels, Laurent Wauquiez, qui s'est encore rapproché de Sens Commun, voit les critiques pleuvoir de la part de cadres de la droite et de la frange "constructive" du parti Les Républicains. 
2 commentaires
  1. nico-yzfr6 - 2 avril 2017

    Elles ne t'ont pas attendu les cantines pour mettre du local dans les assiettes. A Villeurbanne, les enfants mangent des yaourts fabriqués par une petite exploitation agricole du sud de Lyon. Une exploitation que tu veux détruire avec ton A45 scandaleuse et inutile. De plus, les initiatives agricoles locales existaient avant que tu n'arrives. Mais tu as tout détruit (AMAP par exemple). Alors ne te poses pas en icone du 'manger local'.

  2. FEFI - 2 avril 2017

    Oui mais des lentilles et des diots, non de non

  3. Seb C. - 27 avril 2017

    Bonjour, Belle idée que de populariser ce genre de produits dans les écoles. C'est important de valoriser les producteurs locaux et les produits régionaux. Les canaux de distribution de ces produits se généralisent et c'est tant mieux, notamment par l'impulsion d'internet avec des sites comme https://www.le-marche-au-naturel.fr/ spécialisés dans la vente de produits régionaux.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut