Michel Havard au conseil municipal
© Tim Douet

Internat Favre : Havard dénonce l’inaction de Collomb

En réaction à l’annonce de la fermeture de l’internat Adolphe-Favre (Lyon 4e), Michel Havard regrette l’immobilisme de la municipalité devant une date butoir annoncée.

Michel Havard a réagi ce mardi à l'annonce de la fermeture de l'internat Adolphe-Favre, établissement du 4e arrondissement de Lyon qui accueille des élèves en difficultés éducatives et sociales. L'ancien candidat à la mairie de Lyon regrette que la municipalité n'ait rien fait pour anticiper une situation inéluctable.

Gérard Collomb renvoyé à son socialisme

"En 2011, il y avait déjà eu un problème de financement et on avait pu finalement conserver un certain nombre d'enfants. On savait à ce moment-là que les crédits alloués par l'Etat prendraient fin en 2014", explique MIchel Havard, avant de poursuivre : "La municipalité avait trois ans pour trouver une issue et ils n’ont rien fait. On se retrouve du coup à la date butoir sans solution."

Selon le président du groupe UMP et apparentés au conseil municipal, "c’est aussi une conséquence de l’Etat socialiste, qui coupe dans une ampleur inédite les crédits alloués aux collectivités locales, alors qu'il me semble que le maire de Lyon est sénateur socialiste".

Michel Havard dénonce principalement le fait qu’“une majorité socialiste mette un terme à une des actions fortes de la ville de Lyon sans chercher de solution pour les enfants concernés et a priori pour le personnel".

à lire également
David Kimelfeld engrange de nouveaux soutiens avec l’annonce, ce jeudi, d’un partenariat avec les élus du groupe Synergies. Le nouveau mode de scrutin affaiblit leurs poids politique mais permet au président de la métropole de s’appuyer sur des élus bien ancrés sur l’une des circonscriptions les plus indécises.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut