A Béziers, Robert Ménard rejoue la guerre d’Algérie

Dans un climat tendu, Robert Ménard, le maire de Béziers élu avec le soutien du FN, a rebaptisé la rue du 19-mars-1962 (date des accords d’Évian et de l’indépendance algérienne) rue du Commandant-Denoix-de-Saint-Marc, putschiste en Algérie. Une imbécillité de plus.

Des centaines d'anciens combattants mobilisés pour l'inauguration de la rue du Commandant-Denoix-de-Saint-Marc et, face à eux, derrière un cordon de policiers, des manifestants qui protestent contre "le fascisme et les crimes de l'OAS".

Robert Ménard a choisi de raviver les plaies de l'Algérie française en rebaptisant la rue du 19-mars-1962 (date des accords d'Évian, qui ont mis fin à la guerre d'Algérie) en rue Hélie-de-Saint-Marc, qui a participé au putsch des généraux à Alger en avril 1961. Tout un symbole.

De la résistance à l’Algérie française

Ancien résistant déporté à Buchenwald, Hélie de Saint-Marc (décédé dans la Drôme le 26 août 2013) avait fait le choix de la sédition vis-à-vis de la politique algérienne de De Gaulle en prenant le parti de l'Algérie française.

Il sera condamné à dix ans de prison puis finalement gracié par le général. Réhabilité en 1978, Hélie de Saint-Marc sera élevé au rang de Grand Croix de la Légion d'honneur par Nicolas Sarkozy en 2011.

Ménard : non à la France métissée

"Il y a cinquante ans (...), nous tapions sur des casseroles en scandant "Algérie française". Il faudrait aujourd'hui, avec la même ardeur, dire non à cette France métissée qu'on nous promet (...) mais dire oui à une France fière d'elle-même, de son histoire, de ses racines judéo-chrétiennes", a déclaré Robert Ménard dans son allocution.

Manuel Valls, le Premier ministre, a réagi en déclarant que “la nostalgie, et notamment la nostalgie de l'Algérie française, n'apportera rien de bon. Aujourd'hui, on a besoin de regarder l'avenir avec de l'optimisme et le Front national n'aime pas la France”.

à lire également
18 interpellations, 9 policiers légèrement blessés et 3 vitrines de magasins dégradées : le bilan de cette nuit de célébration de la victoire de l'Algérie en CAN reste relativement bon selon la préfecture, compte tenu de l'importante affluence dans les rues de Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut