braillard
©Tim Douet

10 chaises pour Vallaud-Belkacem, 1/2 maison pour Braillard

Les déclarations de patrimoine de Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Braillard ont été publiées ce vendredi.

Najat Vallaud-Belkacem ()

Najat Vallaud-Belkacem © TD

"Un frigidaire, un joli scooter, un atomixer, et du Dunlopillo. Une cuisinière, avec un four en verre, des tas de couverts et des pelles à gâteau !" On aurait presque pu confondre ces paroles de La complainte du progrès, de Boris Vian avec la déclaration de patrimoine de Najat Vallaud-Belkacem… au moins pour ce qui est du frigidaire et du scooter.

La ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a en effet fait preuve d’application en remplissant sa situation de déclaration patrimoniale : des lits (adulte 1/ enfants 2), 3 tables, 1 canapé, 2 fauteuils et 10 chaises, 1 réfrigérateur, une machine à laver et des bijoux, le tout pour 22.000 euros… comme en 2013, mais à l’époque la ministre n’avait pas eu ce souci du détail. Quant aux véhicules, rien d’autre à déclarer qu’un scooter 50cc…. Comme en 2013 aussi. Najat Vallaud-Belkacem n’a visiblement toujours pas franchi le pas et n’est toujours pas propriétaire. Et comme l’année précédente, les revenus déclarés restent les mêmes et le volume des comptes bancaires n’a que peu augmenté (119.391,23 euros, dont 4.232,56 euros d'assurances vie). En somme, il n’y a pas eu d’enrichissement personnel pour la ministre lyonnaise, ce que permet de vérifier cette déclaration de patrimoine.

Demi-maison, demi-cabinet

braillard ()

©Tim Douet

Mais depuis quelques mois, Najat Vallaud-Belkacem n’est plus la seule lyonnaise du gouvernement. Et Thierry Braillard a lui aussi fait montre d’un certain zèle dans sa déclaration. En attestent certaines annotations de marge : "Ne sachant pas s’il fallait mentionner ce compte, je préfère le signaler". Si le secrétaire d’État délégué aux Sports possède un confortable patrimoine dépassant le million d’euros entre sa maison dont il est propriétaire à 50 %, la moitié de son cabinet d’avocats, un portefeuille d’actions et sa voiture (une Peugeot 4007), il est également soumis à plusieurs milliers d’euros de remboursements mensuels.

Rare ministre a avoir exercé une activité dans le secteur privé, Thierry Braillard a notamment adressé le 18 avril une "demande d'omission du tableau de l'ordre des avocats". Sa rémunération en tant qu'avocat au barreau de Lyon était de 2 000 euros par mois depuis janvier alors qu'elle était de 3 000 euros avant cela, et de 6 000 euros avant juin 2012.

Du côté des déclarations d’intérêts, les deux ministres perçoivent encore des indemnités au titre de leurs mandats locaux : 2.000 euros pour Najat Vallaud-Belkacem, conseillère générale du Rhône et 1.311 euros pour Thierry Braillard, conseiller municipal à Lyon.

En ce qui concerne les conjoints, madame Braillard est "négociatrice-conseil dans l'immobilier" et "collaboratrice d'une société organisant la tournée de pièces de théâtre". Monsieur Vallaud, de son côté évolue dans le même milieu que sa femme, puisqu'il est directeur de cabinet du ministre de l’Économie, du Redressement productif et du Numérique, Arnaud Montebourg.

à lire également
Jean-François Debat
Le président du groupe socialiste de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Jean-François Débat, a annoncé ce jeudi 10 septembre son intention de saisir la Commission nationale des comptes de campagne pour dénoncer la communication du président de la Région, Laurent Wauquiez.
Faire défiler vers le haut