Police
© Tim Douet

Un homme arrêté pour avoir lancé des boulons sur un commissariat

L'homme de 56 ans a expliqué avoir voulu chasser des pigeons et heurté malencontreusement des vitres de locaux de la police nationale dans le 3e arrondissement de Lyon.

Ce jeudi 12 avril, entre 11h30 et 15h, la vitre d'un bureau de la police nationale et de la police aux frontières (PAF 69) a été dégradée par un projectile de petit calibre ou une bille d'acier. Une bille en acier était découverte sur le trottoir situé en face des locaux visés dans le 3e arrondissement.

La vitre de la porte arrière d'un fourgon banalisé stationné sur les emplacements avait aussi été dégradée, elle présentait un trou de 20 centimètres. Dans la nuit du 12 au 13, de nouvelles dégradations étaient commises sur la vitre d'un bureau situé au 2e étage. Cette dernière protégée par un film de protection était complètement étoilée. Une tête de boulon découpée était découverte à l'aplomb de la fenêtre. Les constatations du SRIJ et de la section balistique de l’INPS ne permettaient pas d’établir la provenance des tirs ni le type de projectiles utilisés. Retournement de situation, ce dimanche, l'auteur des tirs de projectiles se présentait spontanément à la Paf. Un homme de 56 ans, demeurant dans la rue face aux locaux administratifs, était entendu librement. Il expliquait avoir fait usage à plusieurs reprises d'une fronde tirant des billes d'acier pour chasser les pigeons et avoir malencontreusement touché les vitres des locaux de la police. La perquisition à son domicile permettait la saisie de la fronde et des projectiles. Le dossier transmis au Parquet pour étude.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut