Lyon : une cinquantaine de voitures brûlées dans la métropole

Alors que le début de semaine a été marqué par de nombreuses violences dans l'Est Lyonnais, la nuit du 14 Juillet a une nouvelle fois connu de nombreux débordements.

Comme chaque année, la nuit du 14 Juillet connaît son lot de voitures brûlées. Une cinquantaine de véhicules seraient partis en fumée dans la métropole lyonnaise, depuis le début de ce week-end prolongé.

Pour rappel, durant les nuits dernières, l'Est Lyonnais a été marqué par de nombreux événements : barricades enflammées sur plusieurs axes de la ville de Vaulx-en-Velin pour bloquer l'arrivée de secours, embuscades tendues aux policiers et un début d'incendie dans un supermarché du quartier des Minguettes à Vénissieux. Dimanche, un jeune de 15 ans a été soupçonné d'avoir caillassé des policiers, le commissariat de Vaulx-en­-Velin a fait l'objet de tirs de projectiles dont une grenade à plâtre et des pompiers ont été visés par des jets de pierres par un groupe d'individus place Guy Moquet. Pour le moment huit personnes ont été interpellées pour violences urbaines.

à lire également
Circulation à Lyon la nuit © Tim Douet
Les indicateurs pour l’année 2018 dans la métropole de Lyon montrent un nouveau recul des trajets réalisés en voiture, tandis que ceux à vélo et en transports en commun connaissent une belle hausse.
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 15 juillet 2015

    Pas d'éducation intelligente ? Parce que l'éducation coûte toujours trop cher. . Pas d'intégration économique ? Parce qu'on peut partager son travail mais pas son salaire. . Immigration économique, climatique, politique ? Derrière, il y a la corruption, autrement dit, l'utilisation du fric. . La justice coûte cher ? Et oui, encore un problème de budget. . Notre ennemi est l'outil monnaie. Comprenons ses mécanismes et arrêtons de nous battre comme des idiots.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut