Police
©Tim Douet

Lyon : arrêté à 16 ans pour plusieurs vols avec violences

Un jeune garçon âgé de 16 ans a été arrêté pour une série de vols avec violences commis fin décembre.

Un adolescent de 16 ans a été extrait de la maison d'arrêt de Tours (37) ce mardi dans le cadre d'une enquête sur un vol à main armée dans un magasin de fleurs à Villeurbanne. Il avait dérobé le tiroir-caisse contenant 104,90 euros et a été confondu grâce à ses empreintes papillaires relevées sur ce tiroir-caisse qu'il avait abandonné dans sa fuite. Quelques minutes plus tard, à proximité dans le 3e arrondissement de Lyon, il avait commis un vol avec violences au préjudice d'une femme (12 jours d'ITT), et lui dérobait son téléphone portable. Grâce à un rapprochement, il était également confondu sur une série de quatre autres faits commis dans la nuit du 29 au 30 décembre :

- Un cambriolage commis dans une école de danse route de Genas à Lyon 3e (préjudice : 90 euros et du matériel multimédia).

- Une extorsion aggravée place Jules Grandclément à Villeurbanne, sous la menace d'un revolver et d'un couteau, au domicile d'un couple. Il s'était fait remettre, sous la contrainte, 500 euros retirés à un DAB et une montre de collection.

- Trois vols par effraction (un salon de coiffure et deux restaurants) route de Genas à Lyon 3e. Pour ces trois vols par effraction, les fonds de caisse avaient été dérobés. Son ADN avait été relevé sur des traces de sang trouvées sur une vitre brisée pour pénétrer dans l'un des restaurants.

- Une tentative de vol par effraction dans un institut de beauté route de Genas.

Le jeune garçon a partiellement reconnu les faits et sera présenté ce jeudi au parquet pour mineurs de Tours pour "vol avec arme, vol avec violences, extorsion aggravée et vols par effraction".

à lire également
Devant la cour d'appel de Lyon - © Elie Guckert
Des proches et des amis de Mohamed Abdelhadi se sont réunis devant la cour d'appel de Lyon pour demander à la justice de "réparer son erreur". Celle-ci a remis en liberté le meurtrier présumé de Mohamed Abdelhadi en mars dernier. Malgré la chaleur écrasante de ce vendredi après-midi une trentaine de personnes se sont réunies […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut