Capture d’écran 2014-06-12 à 11.55.17

Le procès du Dr Bonnemaison se déroule aussi sur Twitter

Depuis ce mercredi, le procès du docteur Bonnemaison se déroule devant la cour d’assises de Pau. Accusé d’avoir intenté à la vie de sept patients en fin de vie, l’ancien urgentiste de l’hôpital de Bayonne se défend : “L’euthanasie n’est pas mon combat.” Un débat qui dépasse le cas d’un seul homme, celui de l’euthanasie et la légalisation du suicide assisté dont les réseaux sociaux se sont emparés. Le procès se déroule aussi sur Twitter.

Le débat a dépassé le cadre de la simple salle d’audience de la cour d’assises de Pau. Sur un thème aussi clivant que peut être le droit à l’euthanasie, les avis divers et variés s’expriment sur Twitter. En France, la loi Leonetti adoptée en 2005 stipule un protocole pour encadrer les patients en fin de vie. Pourtant, le débat ressurgit, suscité par un cas particulier qui fait la une de l’actualité.

Dès le premier jour du procès, les associations favorables à l’euthanasie, telle l’ADMD, l'association pour le droit de mourir dans la dignité, se sont saisies de l’exemple de Nicolas Bonnemaison pour revendiquer le droit au suicide assisté.

Capture d’écran 2014-06-12 à 11.55.17 ()

Toujours dans ce sens, une pétition en ligne a recueilli plus de 62 000 signatures. Elle a été rapidement relayée sur Twitter et le nombre ne cesse de croître.

Capture d’écran 2014-06-12 à 12.07.27 ()

Face à cet engouement, d’autres associations revendiquent, au contraire, “la protection des personnes âgées”. C’est le cas d’Alliance Vita, association proche de la Manif pour tous, qui se déclare totalement opposée à une nouvelle législation.

Capture d’écran 2014-06-12 à 09.24.22 ()

Des anonymes se sont également emparés de ce procès pour exprimer leurs avis très personnels sur la question. Parfois, les propos sont particulièrement violents envers l’ancien urgentiste. D’autres, au contraire, lui apportent leur soutien. Parler de la mort n’a jamais été aussi facile en 140 signes. À travers les propos des uns et des autres, le débat autour de la prise en charge des patients en fin de vie refait surface.

Capture d’écran 2014-06-12 à 12.01.29 ()
Capture d’écran 2014-06-12 à 12.03.37 ()
Capture d’écran 2014-06-12 à 12.06.20 ()
Capture d’écran 2014-06-12 à 12.14.03 ()

Dans une semaine, le 20 juin, le Conseil d’État doit donner son avis au sujet du cas de Vincent Lambert. Là encore, la twittsphère sera à coup sûr en émoi.

à lire également
Douane Opération de Police à Décines © Tim Douet
Un employé de l'Education nationale est suspecté d'avoir volé à plusieurs reprises du matériel vidéo sur le campus de la Doua, près de Lyon. Lors d'une perquisition, les policiers ont découvert un véritable arsenal chez lui, dont une trentaine d'armes à feu.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut