Justice : Comment ça marche au mois d'août ?

Durant cette période estivale, les tribunaux fonctionnent en fait en "service allégé". "Il y a moins d'affaires entrantes, moins d'enquêteurs, les avocats sont en vacances...", poursuit ce magistrat. Toutefois, le service public de la Justice ne pouvant pas être totalement interrompu, des audiences de vacation et d'urgence restent programmées.
Au Tribunal d'Instance et de Grande Instance de Lyon ( correctionnel), le Procureur de la République et les magistrats du Parquet sont présents. Certaines audiences sont maintenues comme celles de comparutions immédiates. Au niveau civil, l'activité est plus calme qu'au pénal, mais les procédures d'urgence fonctionnent, comme celle de référé. Même son de cloche pour le tribunal Administratif et celui de Commerce . Au Conseil de Prud'hommes, l'accueil fonctionne normalement : les justiciables sont reçus pour obtenir des conseils et il y a des audiences en référé. Les Maisons de Justice et du Droit effectuent toujours leur mission d'information durant les vacances judiciaires. C'est le traitement des infractions pénales que leur envoie le Procureur de la République qui est suspendu en été. Reprise du fonctionnement normal de toutes les juridictions le 3 septembre.

à lire également
Bouchon sur le pont de la Mulatière © Tim Douet
Bison futé annonce rouge sur l’ensemble du territoire en ce jour de fête nationale. Le chassé croisé des vacances n’épargne pas les habitants de la vallée du Rhône où sont concentrés l’ensemble des difficultés de circulation, dans le sens des départs comme des retours.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut