Jean-Marie Le Pen
crédits photo: Julia Rodriguez

Jean-Marie Le Pen va poursuivre le danseur lyonnais Brahim Zaibat

Jean-Marie Le Pen porte plainte contre Brahim Zaibat, danseur lyonnais et ex-compagnon de la chanteuse Madonna. Le président d'honneur du FN réclame 50,000 euros de dommages et intérêts.

L'affaire remonte au 12 décembre 2015. À la veille du second tour des régionales, Brahim Zaibat, danseur lyonnais originaire de Mermoz, poste sur Twitter un cliché pris deux années auparavant. Il s'agit d'un selfie pris par le jeune homme dans un avion où l'on voit Jean-Marie Le Pen dormir au premier plan. Une légende accompagne la photo, invitant les Français à faire barrage au FN lors du scrutin des élections régionales du 13 décembre dernier : "Mettez les KO demain en allant tous voter. Pour préserver notre France fraternelle ! ! ! #jadoreça".

 

Jean-Marie Le Pen reproche au jeune danseur d'avoir nui à l'image de son parti et provoqué leur défaite avec la publication de ce cliché, retweeté près de 12,000 fois. Il a décidé de le poursuivre et de lui réclamer 50,000 euros de dommages et intérêts. L'homme politique demande également des excuses publiques, menaçant Brahim Zaibat d'une pénalité de 10,000 euros par jour tant qu'il ne se sera pas excusé.

Le danseur se dit prêt à affronter l'action en justice. Une figure de taille pourrait venir le soutenir : Madonna, son ex-compagne. Elle s'était déjà positionnée contre le FN et Marine Le Pen à plusieurs reprises par le passé.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut