Air cocaïne : 20 ans de prison pour les deux pilotes rhonalpins

Les quatre Français, dont deux pilotes rhonalpins, inculpés dans l'affaire dite "Air cocaïne" ont été condamnés à 20 ans de prison. Ils vont faire appel.

Les deux pilotes rhonalpins accusés par la justice dominicaine d'avoir pris part à un trafic de drogue de dimension internationale ont été condamnés à 20 ans de prison, ce vendredi. Le tribunal les a reconnu coupables, comme deux autres Français, du crime d'association en vue de posséder des drogues illicites. Parmi les 10 accusés dominicains de cette affaire poursuivis pour complicité, six ont été acquittés quand les autres se sont vus infliger des peines allant jusqu'à 10 ans de prison.

Ils restent en liberté

Les avocats des quatre Français ont annoncé leur intention de faire appel. En attendant le nouveau jugement, les deux pilotes rhonalpins pourront rester en liberté, sans autorisation toutefois de quitter le territoire de la République dominicaine. Les deux pilotes ont déjà passé 15 mois dans un quartier de haute sécurité avant de retrouver la liberté surveillée, il y a plusieurs mois de cela.

En France, le quai d'Orsay tient à rappeler que la condamnation des quatre Français n'a rien de définitif et que les autorités du pays vont « continuer à leur assurer une protection consulaire active ».

700 kg de cocaïne

Le 21 mars 2013, 26 valises remplies de 700 kilos de cocaïne étaient retrouvées à bord d’un Falcon 50 que les deux pilotes devaient convoyer de la République dominicaine vers Saint-Tropez. A bord, deux passagers français avaient pris place, également arrêtés. L’avion, qui appartient à Alain Afflelou, avait été affrété par la société de location lyonnaise SN-THS. Si le lunetier a été depuis mis hors de cause dans cette affaire, ce n’est pas le cas des quatre Français qui étaient restés sur le banc des accusés.

Une enquête a également été ouverte, en France, sur cette même affaire.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut