Police
©Tim Douet

Accident de manège à Neuville-sur-Saône : le propriétaire mis en examen

Le propriétaire du manage dans lequel un homme a perdu la vie ce samedi à Neuville-sur-Saône a été mis en examen ce lundi pour "homicide involontaire aggravé".

Le propriétaire du manège dans lequel est survenu l'accident mortel à Neuville-sur-Saône a été mis en examen ce lundi pour homicide involontaire aggravé, blessures involontaires et mise en danger de la vie d'autrui, rapporte France 3. Les énqueteurs auraient constaté un grand nombre de problèmes mécaniques et des défauts d'entretien du manège. Toujours selon la chaîne, la nacelle dans laquelle était le père ne comportait que deux ceintures pour trois personnes. Un rapport d'expertise devrait être rendu dans les prochains jours.

Pour rappel, un homme de 40 ans a perdu la vie après qu'une des nacelles suspendues au bras articulé du manège a violemment percuté le sol ce samedi en fin d'après-midi. Un enfant de 8 ans accompagné de sa mère a été transporté à l'hôpital femme-mère enfant "en état d'urgence relative". Les jours de ce dernier ne seraient plus en danger. L'intervention à la suite de l'accident avait mobilisé 38 sapeurs-pompiers et les équipes médicales du SAMU ont pris en charge 12 personnes, dont un adulte, 7 adolescents et 4 enfants.

à lire également
Le tribunal correctionnel de Lyon a rendu sa décision : l'un des leaders du groupuscule d'extrême droite, Steven Bissuel, est condamné à 20 000 euros d'amende pour "provocation à la haine raciale et à la violence en raison d’une origine ethnique, en état de récidive légale".  En janvier 2015, il publiait sur les pages Facebook et Twitter du GUD le dessin d'une fausse publicité Oasis avec des fruits marqués d'une étoile jaune pour les 70 ans du camp de concentration d'Auschwitz.  
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut