roussel

Woodstower : dernière mise au vert

Pour sa 13e édition, le festival propose une nouvelle fois une programmation riche et variée, et se pose comme l'événement incontournable pour faire la transition entre l'été et la rentrée. Top départ ce vendredi.

roussel ()

Comme chaque année, le festival Woodstower investira le parc de Miribel Jonage pour trois jours de spectacle et de musique, du 2 au 4 septembre. Si la journée est réservée à des scènes d'art de rue, de théâtre ou de danse, éparpillée au coeur du Grand parc, les soirées seront comme toujours rythmées par des pointures de la musique actuelle. Après Peter Doherty, Archive ou encore Arno l'année passée, Woodstower continue d'attirer les grands noms de tous horizons, naviguant pour cette nouvelle édition entre rock, pop, électro et musique du monde.

Le premier soir, c'est le DJ lyonnais Etienne de Crécy qui mènera les troupes. Ce précurseur de la french touch aux côtés d'Air ou de Daft Punk rentrera au bercail le temps d'un set électro soutenu par l'installation visuelle des plasticiens d'Exyzt. A noter également la présence des excellents Black Angels et leur rock psychédélique teinté de stoner ; et de l'anglais Miles Kane, ex-leader des Rascals et aperçu aux côtés du chanteur des Artic Monleys au sein de The Last Shadow Puppets, pour un set brûlant, entre britrock et garage.

brega ()

Le samedi, ce n'est pas un mais bien deux grands noms qui viendront fouler la scène : Gaëtan Roussel (sur la photo ci-dessus) et Goran Bregovic (sur la photo ci-contre). Le premier est devenu un incontournable de la scène française avec Louise Attaque et son premier album solo, alors que le deuxième navigue entre rock et musique traditionnelle des Balkans, opéra et musiques de films. Deux artistes majeurs, aux univers différents mais toujours à part. A ne pas manquer. On citera également le duo féminin Brigitte et leur pop-folk consensuelle, popularisée par leur reprise décalée de Ma Benz de NTM ; ou encore le fascinant Cascadeur et sa pop minimaliste et aérienne.

Le dimanche, c'est repos sur la grande scène, mais les animations continuent tout au long de la journée au coeur du parc, avec notamment un pique-nique musical prévu le midi, des happenings divers et variés, et la désormais traditionnelle Guinche Free Party en clôture, l'occasion d'une dernière danse pour terminer en légèreté le week-end.

Pour plus d'informations : http://woodstower.com

à lire également
Dans la nuit de mercredi à jeudi, Lyon a perdu l'un de ses plus anciens bouquiniste et puits de culture musicale. Emporté à 64 ans, Serge Boissat n'a jamais cessé de diffuser sa passion pour le rock au sens large et pour la bande dessinée. Son ami et fondateur de la radio libre "Radio Bellevue" en 1981, le réalisateur Jean-Claude Chuzeville, lui rend hommage.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut