San-Antonio Bruno Fontaine 1

Théâtre : San-Antonio passe le week-end à Lyon

Le comédien lyonnais Bruno Fontaine présente à la Comédie-Odéon deux pièces tirées de livres de Frédéric Dard. Double occasion de voir s’incarner sur scène le fameux commissaire San-Antonio.

Truculente, inventive, irrésistible de drôlerie et de trouvailles sémantiques…, la langue que déployait Frédéric Dard dans ses fameux San-Antonio a été peu jouée au théâtre. Et les quelques tentatives d’adaptation au cinéma n’ont pas été couronnées de succès. Qui se souvient de la dernière en date, le San-Antonio de Frédéric Auburtin, sorti en 2004 ? Le film comptait pourtant au générique Gérard Lanvin, dans le rôle du commissaire San-Antonio, et Gérard Depardieu dans celui de son inénarrable adjoint, l’inspecteur Bérurier… Comme si cette série policière hors norme (175 volumes publiés de 1949 à 2001 – sans compter les romans du fils de l’écrivain, Patrice Dard, qui reprit le flambeau avec Les Nouvelles Aventures de San-Antonio) ne pouvait se savourer que par le truchement de ces livres aux couvertures colorées et aux titres souvent géniaux : Les anges se font plumer, Entre la vie et la morgue, Vol au-dessus d’un lit de cocu, pour n’en citer que trois. Comme si, à l’inverse des James Bond, l’imaginaire débridé de leur auteur ne pouvait être incarné sur grand écran. Oui, mais au théâtre ?

Disparitions à Grangognant-au-Mont-d’Or…

Peut-on faire entendre sur une scène cette écriture que certains mettent au plus haut de notre patrimoine littéraire, peut-on lui restituer sa gouleyante saveur ? C’est en tout cas le pari que fait Bruno Fontaine, comédien familier des scènes lyonnaises, connu pour son rôle d’Elias de Kelliwic’h dans la série Kaamelott. Il a signé une première adaptation théâtrale avec sa mise en scène de San-Antonio chez les gones qui lui a valu l’approbation du fils Dard et un large succès public. On y retrouve le commissaire et son valeureux compagnon Bérurier, qui enquêtent sur une affaire d’enfants disparus à Grangognant-au-Mont-d’Or. Des investigations pimentées de rencontres surprenantes : avec une chanteuse à la retraite, un patron de bar de nuit, une institutrice candide… C’est l’un des deux spectacles présentés en ce moment à la Comédie-Odéon. Le deuxième est inspiré du roman éponyme de Dard, Les Vacances de Bérurier. On y retrouvera le valeureux San-A. sur un bateau de croisière, le Mer d’alors. N’hésitez pas à embarquer !

San-Antonio chez les gones – Samedis 13, 20 et 27 janvier à 18h + 10, 17 et 24 février
Les Vacances de Bérurier – Dimanches 14 et 21 janvier à 17h + 11, 18 et 25 février
À la Comédie-Odéon (Lyon 2e/Cordeliers)

à lire également
Chaise (Edward Bond) et la Grande Saga de la Françafrique – à l’affiche à Lyon cette semaine © Romain Etienne / Vincent Muteau
L’histoire, la répression, la prison et la fin du monde. Programme très politique sur les scènes lyonnaises cette semaine (mais non sans humour). Que l’on finira avec le merveilleux Patrick Chesnais. L’histoire de France décapée à l’Astrée Le théâtre de la Doua propose un cycle de six spectacles destinés à éclairer des pans déterminants de […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut