L’opéra de Lyon et l’une de ses muses © Tim Douet
L’opéra de Lyon et l’une de ses muses © Tim Douet

Opéra de Lyon : la ville “cherche la perle rare”

Un premier processus de recrutement, en mai, n’a pas désigné de successeur à Serge Dorny pour la direction de l’Opéra de Lyon. La vice-présidente métropolitaine à la culture, Myriam Picot, membre du jury de sélection à ce titre, l’explique par la volonté de ne “pas se précipiter” afin de dénicher “la perle rare”.

Comme nous l'écrivions ce matin, lors d'un examen des candidatures dans le cadre du processus de recrutement du successeur (homme ou femme) de Serge Dorny à la tête de l'Opéra de Lyon, le jury n'a retenu aucun candidat. Contactée, Myriam Picot, la vice-présidente à la Culture du Grand Lyon et à ce titre membre du jury, explique cette situation par la volonté de trouver le candidat parfait : “L'opéra de Lyon est reconnu mondialement. C'est un opéra de très haut niveau, donc on recherche la perle rare.”

Toutes ces cases que la perle doit cocher

Selon Mme Picot, des candidatures “très intéressantes” ont été proposées, mais elles ne “cochaient pas forcément toutes les cases attendues”. “Pour diriger une institution comme l’opéra de Lyon, explique-t-elle, il faut avoir des compétences en termes de création artistique, de coproduction internationale, de réseau international, mais aussi des compétences managériales.” À la tête de l'Orchestre national de Lyon, la ville a nommé Nikolaj Szeps-Znaider, un jeune chef d'orchestre et violoniste danois qui remplacera Leonard Slatkin en 2020. Un pari pour l'avenir sur “une pépite”, comme l'a qualifié Aline Sam-Giao, la directrice générale de l'Auditorium-Orchestre national de Lyon. Pour l'opéra, élu “meilleur opéra du monde” en 2017, un pari similaire semble exclu. “Bien sûr que l'on peut prendre un jeune. Mais la personne que nous choisirons devra avoir déjà une expérience dans une grande institution”, estime Myriam Picot.

Un nouveau processus de recrutement va être mené en juin pour dénicher “cette perle rare attendue”. “Il y a encore des profils à étudier et on ne voulait pas se précipiter de peur de rater celui qu'il nous faut”, conclut Myriam Picot. Le nouveau directeur devrait être connu fin 2019. Quant à Serge Dorny, il quittera Lyon pour l’Opéra d’État de Bavière en septembre 2021.

à lire également
Barbe-Bleue, opéra d’Offenbach – Mise en scène Laurent Pelly (à gauche sur cette photo de répétition) © Rémi Blasquez
L’Opéra de Lyon clôture souvent sa saison par une œuvre légère ou plus populaire. Cette année, c’est même une farce, tirant sur la pantalonnade, que l’on pourra aussi découvrir gratuitement en plein air le 29 juin.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut