Mamma Africa

D'origine camerounaise par son père, il est issu des Minguettes, à Vénissieux. Plutôt qu'un obstacle, ce fut le terreau de sa carrière. Il débute par le Hip hop au sein de la compagnie Traction Avant. A l'appui de cette compagnie étonnante, il prend des cours de danse classique, de danse contemporaine, de jazz et de claquettes. De spectacles en spectacles, il est repéré par Roland Petit chez qui il danse comme soliste, puis par Guy Darmet qui programme sa première création à la Maison de la danse. Beau succès qui permet à Bendongué de prendre son envol et de poursuivre l'exploration de la culture noire de Frantz Fanon à Aimé Césaire, en passant par Joséphine Baker et Angela Davis. En 1996, il est le premier chorégraphe français à recevoir un Bessi Awards, l'équivalent des Molière pour la danse aux Etats-Unis. Après le Brésil, Fred Bendongué rencontre l'Afrique qui lui inspire de nouvelles créations et renforce encore son langage artistique. Ok Jaz En Forme ! est la nouvelle création du chorégraphe, à travers laquelle il souhaite évoquer « L'Afrique moderne et ouverte sur le monde, une Afrique inventive, créative et vivant à cent à l'heure. » Le spectacle est inspiré et rythmé par la rumba congolaise, musique très populaire en Afrique. Il est interprété par 8 danseurs de la diaspora, originaires de Guinée, de Côte-d'Ivoire, du Congo, du Burkina et du Cameroun.Â

> Ok Jaz En Forme ! Création 2007 de Fred Bendongué, du 25 février au 3 mars, à la Maison de la danse, 8 avenue Mermoz, Lyon 8e, 0472781800 ou www.maisondeladanse.com

à lire également
La Réunification des 2 Corées, de Joël Pommerat (photo de répétition) © Elizabeth Carecchio
… “à Lyon”, façon de parler, puisque l’événement théâtral de la semaine a lieu au TNP (Villeurbanne) et que l’autre spectacle à ne pas rater est joué à la Mouche (Saint-Genis-Laval). Mais les scènes lyonnaises ne sont pas en reste. Bon début d’année théâtral, à Lyon ou ailleurs.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut