Comœdia façade
© Nicolas Spiess / Comœdia

Lyon : le classement des salles de cinéma en 2017

Quels sont les cinémas de l'agglomération lyonnaise qui ont réalisé le plus d'entrées en 2017 ? Le Pathé Carré de Soie maintient-il sa place de leader ? Découvrez le classement des salles de cinéma à Lyon.

2017 aura été une année de transition pour les cinémas de Lyon. Le marché s'érode légèrement tout en restant stable. Les cinémas de l'agglomération ont attiré 6 197 169 spectateurs, contre 6 390 483 en 2016 (- 3,03 %).

Ainsi, le classement des salles ne subit aucun chamboulement, avec toujours sur la première marche du podium le Pathé Carré de Soie et ses 1 177 056 entrées payantes (-4,85 % par rapport à 2016). Il est suivi par le Mega CGR de Brignais, 867 908 entrées payantes (- 4,03 %). À la troisième place, l'UGC Confluence reste en embuscade pour lui passant devant avec 853 911 entrées (- 0,40 %). Après une percée rapide sur l'agglomération, la salle ne progresse plus et certains acteurs lyonnais doutent de sa capacité à dépasser un jour le million d'entrées payantes, malgré la politique tarifaire très agressive d'UGC. En face, Pathé joue la carte de l'innovation technologique et des séances à 20 euros, avec sa salle 4DX à Carré de Soie (lire notre test ici), ainsi que le Dolby Cinema à Vaise (lire notre test). Ce même Pathé Vaise qui pointe toujours à la quatrième place avec 816 343 spectateurs (-3,26 %), suivi par le Pathé Bellecour et ses 694 742 entrées (-5,61 %).

L'UGC Cité Internationale passe en dessous des 500 000

On retrouve ensuite, l'UGC Part-Dieu, 539 457 (- 3,87 %), puis l'UGC Cité Internationale qui passe sous la barre symbolique des 500 000 avec seulement 489 911 entrées (- 3,49 %). Le transfert et l'ouverture d'un grand complexe UGC sur le toit de la Part Dieu en 2019 pourrait bien porter le coup fatal à l'UGC Cité Internationale qui était autrefois un incontournable. Derrière, le Comoedia enregistre la plus forte chute de fréquentation de l'agglomération : - 8,36 % (309 405 entrées). Le chiffre est néanmoins à relativiser puisque 2017 fut l'année des grands travaux pour le cinéma qui compte désormais trois nouvelles salles. Toujours chez UGC, l'Astoria pointe à la neuvième place avec 219 181 entrées (-5,49 %). Enfin, les cinémas Lumière bénéficient de la plus forte progression, + 13,59 % (196 915 entrées), là encore une hausse par rapport à 2016 à relativiser, puisque 2017 est la première année où l'ensemble des salles de Thierry Frémaux sont ouvertes après plusieurs phases de travaux. Enfin, petit nouveau dans ce classement, le Mega CGR de Villefranche qui a ouvert ses portes fin novembre et a attiré 32 223 spectateurs sans pour autant les prendre ailleurs, pour l'instant.

2018, une année plus intéressante ?

2017 aura été sans révolution pour le cinéma, marquée par l'absence de grands succès populaires. Seule exception : Star Wars VIII qui permet de sauver une mauvaise année pour les blockbusters américains. Place désormais à 2018, sans doute plus intéressante en matière de longs métrages, mais aussi pour les cinémas lyonnais, soulevant ainsi son lot de questions. Les regards sont désormais tournés vers Pathé et sa stratégie misant sur les nouvelles technologies et les salles premium, vont-ils réussir à relancer la machine ? Quel sera l'impact du CGR de Villefranche, notamment sur le Pathé Vaise. L'UGC Confluence peut-il passer devant le Mega CGR de Brignais ? Enfin, le Pathé Bellecour ne commence-t-il pas à se faire trop vieux. Pourrait-il se faire ringardiser par le futur UGC Part Dieu, risquant lui-même de cannibaliser la Cité Internationale ? Par ailleurs, la bataille que se livre les indépendants Comoedia et Lumière va enfin se jouer sur l'ensemble de l'année sans que les travaux ne viennent perturber les séances. Plusieurs sources indiquent que le Comoedia pourrait bien tirer son épingle du jeu, mais là encore, tout en étant menacé par le futur UGC Part Dieu. Enfin, pendant que les cinémas lyonnais s'affrontent, la concurrence se fait toujours plus forte avec des géants comme Netflix ou Amazon qui comptent bien nous convaincre de rester devant nos écrans à la maison, plutôt que d'aller dans les salles obscures. À plus d'un titre, l'avenir du cinéma à Lyon pourrait bien se dessiner en 2018.

Découvrez le classement complet :
- Pathé Carré de Soie : 1 177 056 (1 237 087 en 2016, -4,85 %)
- Mega CGR Brignais : 867 908 (904 366 en 2016, -4,03 %)
- UGC Ciné Cité Confluence : 853 911 (857 320 en 2016, -0,40 %)
- Pathé Vaise : 816 343 (843 878 en 2016, -3,26 %)
- UGC Part Dieu : 539 574 (561 295 en 2016, -3,8 7 %)
- UGC Cité Internationale : 489 911 (507 646 en 2016, -3,49 %)
- Comoedia : 309 405 (337 617 en 2016, -8,36 %)
- UGC Astoria : 219 181 (231 919 en 2016, -5,49 %)
- Cinémas Lumière, ex-CNP : 196 915 (173 350 en 2016, +13,59 %)
- Mega CGR Villefranche, ouvert fin novembre 2017 : 32 223
à lire également
David Kimelfeld à la métropole de Lyon en 2017 © Tim Douet
Après l’entretien qu’il nous a accordé sur sa politique environnementale, David Kimelfeld a réuni ce jeudi matin les acteurs culturels pour les faire plancher sur ce que la métropole pouvait leur apporter. Deux thématiques où il marque ses différences avec Gérard Collomb.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut