L'ART CONTEMPORAIN PREND SES AISES AU CONFLUENT

Alors que la neuvième Biennale d’art contemporain prend ses quartiers pendant trois mois à la Sucrière, le bâtiment Z prépare sa mue. Si ce long bâtiment géré par les Voies Navigables de France est toujours en attente de rénovation, la galerie d’art contemporain Doxart a pris les devants. Elle s’apprête à accueillir des artistes émergents de l’art contemporain comme Marc Tallec, Jérôme Romain ou encore Nicholas Christol.

Au cœur de cet espace composé de deux grands volumes destinés aux installations vidéos, photos, ou plastiques, la responsable des lieux, Dominique Delmas, ne cache pas son excitation : ‘’C’est un projet que j’ai en tête depuis deux ans, qui avait besoin de mûrir. Aujourd’hui, entre la Biennale et la Foire d’art contemporain, j’espère bénéficier d’une certaine visibilité. D’autant plus que Doxart fait partie de la programation de Résonance. C’est pour cette raison que j’ai décidé d’organiser un vernissage en même temps que celui de la Biennale’’. Un vernissage où se croiseront tous les artistes exposés à Doxart le reste l’année. Le croisement des talents, la rencontre des pratiques est la première motivation de cette ancienne employée d’Art Price. Des flèches grises peintes à même le sol aux graffitis de Ogre et Lek qui indiquent l’entrée de la galerie, les croisements sont partout. Même sur le logo de la galerie, une tête de mort rose réalisé par Kart’1 : ‘’une tête de mort qui évoque mon côté pirate, une certaine liberté. Et puis pirate en grec, peirates, c’est celui qui tente sa chance à l’aventure’’. Une aventure que l’on souhaite pérenne.

Galerie Doxart. Vernissages les18 et 19 septembre, de 12h à 20h. Bâtiment Z, 48 quai Rambaud, Lyon 2. www.doxart.fr

à lire également

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut