Invites 2013 : toujours “pas pareil”

De tout temps, comme on dit dans les dissertations, les Invites de Villeurbanne ont cumulé deux caractéristiques rarement combinées ailleurs : le côté fourre-tout mélangeant arts de rue et musique, et l’attachement absolu à la gratuité (d’où le nom).

Côté musique, c’est aussi gloubi-boulga de rigueur, puisqu’on y retrouve de la jeunesse branchée tels La Femme et Skip & Die (on ne présente plus ni l’un ni l’autre), du buriné (Steve Waring et Rachid Taha, qui a laissé un souvenir impérissable aux spectateurs de Fourvière l’an dernier pour sa prestation disons “enthousiaste” au côté de Mick Jones du Clash), du “one man band” hendrixien en la personne de Lewis Floyd Henry, du rappeur belge (Baloji), du raggaman marseillais (Gari Greu, de Massilia Sound System), du rock lyonnais en français (et non l’inverse) avec Broc.

Les Invites s’autoproclament depuis des lustres “festival pas pareil”. Pas faux.

-----

Les Invites de Villeurbanne. Du mercredi 19 au samedi 22 juin. Horaires des spectacles sur le site du festival.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut