Lyon Capitale N°168 du 22 au 28 avril 1998 p12
Lyon Capitale N°168 du 22 au 28 avril 1998 p12
Article payant

Il y a 20 ans : Déshabiller des gendarmes pour rhabiller la police ?

Il y a 20 ans dans Lyon Capitale - Augmenter les effectifs de police dans les zones sensibles en réduisant le nombre de gendarmes dans les zones tranquilles. C'est ce que préconisent un sénateur et un député dans un rapport remis au premier ministre en avril 1998. Une mesure qui fait alors grincer des dents.

Déshabiller Paul pour habiller Jacques, voilà une méthode éprouvée lorsque l'on manque de moyens, ou de la volonté de se les donner. En avril 1998, face à l'évidente inadaptation territoriale des effectifs de police et de gendarmerie Roland Carrez, député de la Côte-d'Or et Jean-Jacques Hyest, sénateur de Seine-et-Marne rendent un rapport au premier ministre Lionel Jospin. Ils préconisent d'augmenter les effectifs de police dans les zones sensibles en réduisant le nombre de gendarmes dans les zones tranquilles. Le tout, donc, sans créer de nouveaux postes, au grand dam des syndicats.

Il vous reste 87 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
Il y a 20 ans dans Lyon Capitale - Pour cette fin mai 1998, Michèle Bonnet, chargé de mission du programme pour l'abolition du travail des enfants, nous alerte sur cette pratique toujours existante du travail des enfants.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut