Danse hip-hop : spectacle féminin avec Anne Nguyen à Tassin

Dans l’univers du hip-hop, les femmes ont encore du mal à émerger. La Parisienne Anne Nguyen – lauréate du prix Nouveau Talent chorégraphie SACD 2013 – fait partie de celles dont on parle de plus en plus aujourd’hui. À découvrir à Tassin ce vendredi.

Familière du monde des battles, Anne Nguyen est spécialisée dans le break (danse acrobatique au sol) mais cherche cependant à explorer toutes les techniques du hip-hop. Sans doute un peu influencée par sa formation scientifique, elle aime déstructurer la gestuelle de cette danse en lui imposant des contraintes géométriques qui ouvrent de nouveaux espaces d’écriture, lui permettant d’articuler ses créations autour de la contrainte et du jeu.

Sa pièce Autarcie (…) est un jeu entre danse frontale et digressions libres. Aux côtés d’une autre breakeuse, Valentine Nagata-Ramos, elle partage la scène avec deux spécialistes du popping*, Magali Duclos et Linda Hayford. Pendant 50 minutes, les quatre danseuses aux espaces de danse et aux techniques très différents se livrent à un rituel effréné où la contrainte collective se confronte au besoin de conquête et de liberté de chacune. La danse se joue sur deux espaces : le devant de la scène, où elles s’exécutent pour un public en attente d’une danse précise, et l’intérieur vers lequel elles ne cessent d’aller à la recherche d’une danse plus intime et plus libre.

* Technique basée sur les contractions et isolations musculaires, les dissociations, le travail des lignes et des formes brisées, et les états de corps.

-----

Autarcie (…), d’Anne Nguyen. Vendredi 11 octobre à 20h30, à l’Atrium, 35 avenue du 8-mai-1945, à Tassin.

à lire également
En attendant de retrouver nos salles habituelles, il est temps de se remémorer des spectacles d’artistes lyonnais et internationaux qui nous ont enthousiasmés. À revoir en extraits vidéos ou en intégralité.
Faire défiler vers le haut