Montage photos Culture 07.03

Culture, loisirs : les bonnes idées du week-end à Lyon (7/03)

Montage photos Culture 07.03 ()

Le printemps est bien là, la foule de poètes en ville nous le confirme. Et si l’on a plus envie de prendre l’air avec ce soleil, cela n’empêche pas de rejoindre les salles de spectacles à la nuit tombée. Ce vendredi, on peut même aller au musée en nocturne. Pour vous aider à choisir, voici la sélection de la rédaction culture de Lyon Capitale pour ce week-end du 7 au 9 mars.

En plein air

Flashmob dimanche à la Croix-Rousse : pour le Printemps des poètes on dansera sur la Liberté d’Éluard.

Spécial 8 mars

Le Filament © Manon Valentin

Le Filament © Manon Valentin

Au Croiseur, c’est en danse que l’on marque la Journée de la femme avec un mini-festival (jusqu’à dimanche).

Le musée des Beaux-Arts met de son côté à l’honneur les femmes peintres (mais aussi musiciennes) avec une nocturne (vendredi).

Et pour découvrir toute la variété des visages féminins, comme nous y invitait Michèle Vianès ce matin dans L’Autre Direct, direction les salles d’expo de la médiathèque du Bachut (les femmes des minorités chinoises, jusqu’à samedi) et de l’espace culturel Albert-Camus (portraits de Brondillantes).

Junior

Ciné-concert à l’Auditorium pour revoir Harold Lloyd dans ses cascades de Monte là-dessus ! (samedi à 18h).

On cartoon dans le Grand Lyon jusqu’à dimanche, pour l’après-partie de foot des plus jeunes.

Musique (mais pas seulement)

I went to the house but did not enter, d’Heiner Goebbels © Mario del Curto

© Mario del Curto

La biennale Musiques en scène est lancée, avec un opéra de l’invité d’honneur Heiner Goebbels au TNP (I went to the house but did not enter, vendredi et samedi), mais aussi des expos dans plusieurs lieux de la ville.

Le festival Démon d’or, on ne l’attendait pas si tôt dans la saison, mais s’il s’invite vendredi soir au Transbordeur c’est qu’il a besoin de (votre ?) soutien.

Théâtre

Les Gens, d’Edward Bond, mise en scène Alain Françon © Michel Corbou

© Michel Corbou

Pas beaucoup de pièces à se mettre sous la dent cette semaine, les théâtres faisant presque tous relâche. Les plus courageux iront donc au TNP, où Les Gens d’Edward Bond ne prennent pas de vacances vu qu’ils ont déjà bien du mal à survivre – un texte ultra sombre mis en scène par Alain Françon et admirablement interprété (Dominique Valadié d’une justesse sans faille, Aurélien Recoing impressionnant jusqu’à la nausée et Alain Rimoux qui danse littéralement avec la Mort). Vendredi et samedi à 20h, ils poseront donc de nouveau la question : il reste quoi de l’humain dans un être tueur parmi les tueurs ?

Expos

PHOTOGRAPHIE

Grèce, près de Symi, 1997 © Bernard Plossu/Courtesy Le Réverbère

Grèce, près de Symi, 1997 © Bernard Plossu

Deux expos pour découvrir le travail de Bernard Plossu, que vous pourrez même rencontrer samedi sur place.

Et toujours : Guatemala, l’autre guerre à l’Item, Luc Ewen (jusqu’au 15) à la galerie Vrais Rêves, André Gamet et Karim Kal au Bleu du Ciel.

ART CONTEMPORAIN

Terre Ciel au caramel/Julie Legrand/Ce que vivent les fleurs © Courtesy Fondation Bullukian

Terre Ciel au caramel/Julie Legrand/Ce que vivent les fleurs

Julie Legrand à la fondation Bullukian (dernière semaine).

Et toujours : Motopoétique au MAC, et Eduard Ovcacek au musée de l’Imprimerie (jusqu’au 16).

ART URBAIN

Les Birdy Kids sont encore à Lyon pour quelque temps, mais les autres représentants du Street Art dont nous vous avons déjà parlé ne le seront que jusqu’à dimanche.

PATRIMOINE

L’encyclopédie de Diderot et d’Alembert : tout un roman à découvrir à l’ENS (attention, fermée le dimanche).

Et l’une des expos temporaires les plus réussies du musée Gadagne : Lyon, centre du monde ! L’histoire des expositions internationales à Lyon (jusqu’au 27 avril).

ART MODERNE

Lyon n’étant pas la seule ville culturellement riche de la région, loin de là, nous vous rappelons l’exposition Halley-Shapiro à Saint-Étienne.

Ciné

Les films que nous avons aimés : Arrête ou je continue avec Emmanuelle Devos sorti mercredi et, toujours à l’affiche lyonnaise, Grand Budapest Hotel, Week-ends (avec Karin Viard), le magnifique Ida, mais aussi Jacky au royaume des filles et Les Garçons et Guillaume à table. Et n’attendez plus pour découvrir Une autre vie (une séance, dimanche à 17h30, au Ciné Toboggan).

Si vous avez vu tous les autres, c’est possible : Un beau dimanche. En revanche, on vous déconseille : Le Crocodile du Botswanga.

À RÉSERVER

Cirque équestre sous chapiteau pour toute la famille (du 11 au 16)

Steve V ou la vie de Steve Jobs portée à l’opéra (au théâtre de la Renaissance, du 14 au 18)

– Avant-première de Salaud on t’aime en présence de Claude Lelouch à l’institut Lumière

– Les spectacles de la 2e partie de saison des Célestins (réservations ouvertes depuis le 5 mars), notamment Les Fausses Confidences avec Isabelle Huppert en avril et le Cabaret New Burlesque qui revient à Lyon en juin.

Pour la suite, tous nos choix dans la programmation de mars sont à lire dans Lyon Capitale 731, en kiosques jusqu’au 26 mars (également en vente dans notre boutique en ligne).

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut