Montage photos Culture 21.03

Culture, loisirs : les bonnes idées du week-end à Lyon (21/3)

Montage photos Culture 21.03 ()

L’ouverture des bureaux de vote n’implique pas la fermeture des cinémas, théâtres et musées, ni l’absence de festivals en tout genre. Comme chaque semaine, pour vous aider à choisir parmi les multiples propositions, la rédaction de Lyon Capitale a donc étudié tous les programmes et vous présente son bulletin… culturel.

Pas besoin d’avoir l’âge de voter...

… pour trembler (avec plaisir) au TNG, où Nino d’Introna réinterprète Le Petit Chaperon rouge : Quand on parle du loup (dernière samedi).

Quand on parle du loup, de Nino d’Introna © Cyrille Sabatier

Quand on parle du loup, de Nino d’Introna © Cyrille Sabatier

Tendance locale

Écran total dans les commerces de la Guillotière, qui affichent ce week-end les arts numériques.

Et pop art au bien nommé Pop, avec multi-activités inspirées par ce mouvement artistique.

Mieux que de longs discours

Les Revenants, mise en scène Thomas Ostermeier © Mario del Curto

© Mario del Curto

La mise en scène des Revenants d’Ibsen par Thomas Ostermeier aux Célestins (dernière samedi) : un lent crescendo de non-dits familiaux qui remontent à la surface au fur et à mesure que le plateau tourne (littéralement) sous nos yeux, déplaçant lentement mais inéluctablement les personnages. Les acteurs, eux, ne trébuchent jamais et nous emmènent exactement où ils veulent, au bord des larmes, mais avec beaucoup d’humour.

C’est aussi la dernière samedi de Cendrillon au TNP, mais la pièce de Joël Pommerat continue sa tournée à Valence (du 27 au 29) et le spectacle vaut le déplacement si vous n’avez pas pu trouver de place à Villeurbanne.

Dernière samedi encore pour l’expérience d’un théâtre au format “série” : Une faille, à la Croix-Rousse.

On sort de l’isoloir

A memoria que me contam, de Lucia Murat (Brésil)

A memoria que me contam, de Lucia Murat (Brésil)

Pour partir au nord avec Ingmar Bergman à l’institut Lumière, explorer l’Espagne et tout le continent sud-américain grâce au 30e festival Reflets, et pourquoi pas les champs, au Festi’vache des monts du Lyonnais ?

Nos partis (pris) musicaux

Visuel de la soirée “A riot called Nina”

À Vaulx Jazz, avec ce vendredi la soirée spéciale Nina Simone avec Napoleon Maddox.

Musiques en scène, qui continue avec André Wilms dans Max Black au théâtre de la Renaissance (vendredi et samedi), et toujours des expos dans plusieurs lieux de la ville.

Et le week-end spécial orgue de l’Auditorium.

Nos courants cinématographiques

Les films qui ont gagné nos suffrages : La Pièce manquante de Nicolas Birkenstock, sorti mercredi et, toujours à l’affiche lyonnaise, La Cour de Babel de Julie Bertuccelli, Arrête ou je continue avec Emmanuelle Devos, Grand Budapest Hotel de Wes Anderson, Week-ends avec Karin Viard et le magnifique Ida, mais aussi Les Garçons et Guillaume à table si vous ne l’avez pas encore vu.

Toutes les couleurs sont représentées

EN PHOTO

© Angélique Gross

© Angélique Gross

Avec les voyages D’une rive à l’autre à Vénissieux, au Guatemala via l’Item et en Méditerranée grâce à Bernard Plossu, et bien sûr à la galerie… Le Bleu du Ciel avec André Gamet et Karim Kal. Et pourquoi pas, les nus pas nunuches de DMKF.

DANS L’ART CONTEMPORAIN

Ernesto Sartori, vue de l’exposition “Marilyn vos Savant” © Mireille Tatangelo

Ernesto Sartori, vue de l’exposition “Marilyn vos Savant” © Mireille Tatangelo

Avec Ernesto Sartori à Vénissieux (dernier jour samedi), Vania Comoretti à la galerie Domi Nostrae et les Birdy Kids (à la galerie U&I jusqu’à dimanche).

ET DANS L’ART MODERNE

Peter Halley, Into the Storm, 2009. Courtesy Galerie Xippas

Peter Halley, Into the Storm, 2009. Courtesy Galerie Xippas

Avec Halley et Shapiro à Saint-Étienne.

QUANT AUX COULEURS DU PASSÉ…

… elles sont à retrouver à l’ENS avec l’exposition sur L’encyclopédie de Diderot et d’Alembert (dernière semaine), et au musée Gadagne qui présente une expo intitulée (et ce n’est pas un slogan électoral) : Lyon, centre du monde !

-----

ENFIN, LES BUREAUX SONT OUVERTS… POUR RÉSERVER :

– Vos nuits d’été… car deux gros festivals de la région ont dévoilé leurs programmes et ouvert leurs billetteries cette semaine : les Nuits de Fourvière et Jazz à Vienne

– Vos soirées de la semaine… car la Maison de la danse va les mettre “Sens dessus dessous” (avec notamment les chorégraphes Simon Tanguy et Alain Platel), pendant que le théâtre Astrée annonce carrément le Chaos (Danse, bien sûr). Si vous préférez faire La Preuve par l’autre, ce sera au théâtre de Vénissieux le 28, et pour rester Au plus près du monde avec François Veyrunes il faudra rejoindre le théâtre Théo-Argence.

– Un aller-retour à Bourgoin pour la Sainte dans l’incendie de Laurent Fréchuret.

– Et votre prochain week-end, si vous voulez savoir comment “Ça va ?” aux Subsistances

Pour l’entre-deux-tours, consultez la rubrique Culture de notre site Internet (mise à jour quotidienne).
à lire également
L'un des derniers "endroits" où l'on pouvait encore "couper" a temporairement disparu. Durant cette période de confinement à cause du coronavirus COVID-19, les cinémas ont fermé leur porte. A Villeurbanne, près de Lyon, le Zola a choisi de lancer son "e-salle". 
Faire défiler vers le haut