Culture : douze danseurs du Pockemon Crew à Kaboul

En tournée dans la continent asiatique du 19 mai au 27 juin, les danseurs du Pockemon Crew sont, en ce moment, en Afghanistan. Retour sur cette aventure lyonnaise.

Une tournée internationale

On ne présente plus les Pockemon Crew. La compagnie de hip hop et de breakdanse s'est faite un nom en France, mais aussi à l'étranger.

Après plusieurs semaines de spectacle, les danseurs du crew terminent leur tournée en Asie. Depuis le 19 mai, ils ont déjà rencontré leurs fans en Chine, Malaisie, Philippines, Indonésie, Thaïlande, Viêtnam et... en Afghanistan.

Les Pockemon deviennent ainsi la première compagnie française de danse à aller dans ce pays. À Kaboul, où ils ont élu résidence, ils y passeront six jours. ''C'était une volonté de Riyad [Riyad Fghani, le directeur artistique du Crew] d'aller en Asie'', explique Elsa Ducas, l'attachée de presse de la troupe lyonnaise. Elle ajoute : ''Déjà en 2011, ils étaient allés dans certains de ces pays. Ils y ont un public très fidèle, qui les aime beaucoup. Ils ont pu retrouver certains de leurs fans, cette tournée a vraiment créé des liens''.

Dans la capitale afghane, les Pockemon Crew présenteront leur dernier spectacle Silence, on tourne ! mis en scène l'année dernière. Mais les danseurs animeront surtout des ateliers et des stages de danse. Elsa Ducas précise : ''Ces stages sont assurés par deux danseurs et le thème change selon les duos. Il s'agit de faire entrer cette culture propre aux Pockemon dans ces pays, et ils sont très ravis de le faire''.

Danse sous tension

Les Pockemon ont donné leur premier atelier de danse en terre afghane, hier, dimanche 22 juin. Mais pas facile de danser dans un pays marqué par la guerre : ''Il y a eu un petit contre-temps : les Pockemon devaient se produire pour la Fête de la musique à Kaboul, mais ça a été annulé pour des raisons de sécurité'', lâche Elsa Ducas.

Un voyage sous tension organisé en partenariat avec l'Institut français. C'est ce dernier qui héberge et gère la vie, sur place, des danseurs. Six sont déjà sur place et seront rejoints, le 24 juin, par six autres membres de la troupe. Ils donneront, ensemble, un spectacle le 26 au théâtre de l'Institut français de Kaboul.

Le périple asiatique du crew lyonnais se terminera le 27 juin. Ils seront de retour, à Lyon, à la fin du mois.

à lire également
Cabine d’essayage – Chorégraphie Jessica Noita © FG
Porté par le théâtre Astrée de l’université Lyon 1, avec à sa tête Claire Truche, Chaos Danse signe sa 17e édition, ouvrant des espaces à la jeune création et à des spectacles originaux qui sortent des sentiers battus.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut