Babyshambles Doherty

Concert : Peter et ses Baby au Transbordeur

Ami d’un tenancier de pub lyonnais (tiens donc), Peter Doherty vient régulièrement à Lyon. Il est souvent quelqu’un pour dire qu’il connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un qui l’a croisé sur un pont ou dans une ruelle… Il est aussi programmé à Lyon une fois par an et, mieux encore, n’annule que deux fois sur trois.

Après une parenthèse solo, Peter (non, on ne l’appelle plus Pete, il a mûri) revient avec ses Babyshambles, qui furent aux Libertines ce que la méthadone est à l’héroïne : un substitut pour dépendants. Pour faire les choses bien, les Babyshambles ont même sorti Sequel to the Prequel. Un foutu bon album (par moments), présenté une fois encore comme celui du retour en grâce qui contribuera à perpétuer cette énigme : néglige-t-on le talent de Doherty parce qu’on le range derrière ses frasques ou est-il le plus grand gâchis du rock anglais de ces dix dernières années ? Le genre de quadrature du cercle qui donne envie de boire.

---

Babyshambles. Samedi 15 février, au Transbordeur à 19h, 3 bd Stalingrad, Villeurbanne/La Doua.

-----

Cet article est paru dans le supplément Culture (janvier-juin 2014) de Lyon Capitale.

à lire également
Dans la nuit de mercredi à jeudi, Lyon a perdu l'un de ses plus anciens bouquiniste et puits de culture musicale. Emporté à 64 ans, Serge Boissat n'a jamais cessé de diffuser sa passion pour le rock au sens large et pour la bande dessinée. Son ami et fondateur de la radio libre "Radio Bellevue" en 1981, le réalisateur Jean-Claude Chuzeville, lui rend hommage.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut