Cocoon au Transbordeur

Par exemple, on peut venir de Clermont-Ferrand, jouer de l'ukulélé, trouver son inspiration dans la bonhommie duveteuse des pandas et avoir du succès. C'est du moins ce qu'a réussi le duo Cocoon, digne représentant de l'inépuisable scène clermontoise. Leur spécialité : les comptines folk susurrées à deux voix et deux instruments. Ou les reprises surprenantes sur le même mode doucereux, comme celle du célèbre hit hip-hop Hey Ya ! d'Outkast. Depuis le succès de My Friends all died in a plane crash, Morgane Imbeaud et Mark Daumail sont donc de tous les bons coups puisqu'on se les arrache désormais pour la moindre collaboration (de Jean-Louis Murat à Julien Doré...). Comme en plus ils sont connus pour transformer chacune de leur apparition publique en séance de cocooning musical, on irait presque jusqu'à conseiller d'emporter un oreiller. Pas pour dormir non, juste pour se lover un peu.

Cocoon, le 23 novembre au Transbordeur

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut