Afrojazz impérieux à l'opéra de Lyon

La saison de concerts réunis sous la bannière Underground de l’opéra poursuit son train magnifique et sans faute avec un rendez-vous à ne pas manquer.

Bien connue du public lyonnais pour ses différents projets à géométrie variable, la compagnie Impérial s’impose plus que jamais comme une valeur sûre de la scène jazz nomade – et à la fois comme un terrain glissant et incertain pour qui recherche des musiques formatées.
Le public du Péristyle, cet été, a pu découvrir le fabuleux orchestre Impérial Orphéon, revisitant avec un talent inouï – et un certain penchant pour l’absurdité incontrôlée – les répertoires de bal (musette, funk, boogie… jusqu’à l’opérette version trépidante).

C’est cette saison à l’amphi un nouveau projet de la compagnie qui risque bien de ravir les moins frileux d’entre les mélomanes. Composé du noyau dur du collectif, auquel se joignent les cuivres, le projet GRIO se propose de combiner les polyrythmies inspirées des Banda Linda de Centrafrique avec le jazz mystique des années 60 et 70. Écriture acérée, inspiration dans l’improvisation, démarche radicale, la compagnie Impérial demeure un ovni à suivre coûte que coûte au gré de ses différentes créations : sensations garanties !

GRIO – Vendredi 18 octobre à 20 h à l’amphithéâtre de l’opéra de Lyon – www.opera-lyon.com

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut