À Lyon, la bibliothèque Part-Dieu se lance dans le prêt de vinyles

Du rock, du jazz, du rap… tout cela sur des 33 tours. Depuis le début d’année, la bibliothèque Part-Dieu propose un nouveau service dédié à la musique : le prêt de vinyles. 

Avis aux nostalgiques des platines ! A la bibliothèque Part-Dieu, la musique s’écoute à nouveau sur des 33 tours. En ce début d’année, le département musique de la bibliothèque municipale ouvre un nouveau service d’emprunt de vinyles. “On en proposait en prêt jusque dans les années 80, on avait un fond important de 33 tours dans nos stocks”, détaille Juliette Abric, responsable adjointe du département musique. Dans les bacs, 1000 exemplaires sont proposés, dont 25 % sont de nouveaux titres achetés par la bibliothèque. Avec la possibilité d’en emprunter cinq pour une durée de trois semaines. Et pour ceux qui n’ont pas le matériel adéquat, douze platines sont aussi disponibles en prêt, dans la salle musique, au premier étage.

Une centaine d’emprunts en deux semaines

“Depuis quelques années, cet objet revient en force. Le vinyle, c’est le seul support musical dont le chiffre de vente est en augmentation”, explique la responsable. À l’heure de la digitalisation des supports musicaux, le vinyle a donc le vent en poupe. “Beaucoup de personnes écoutent de la musique sur Internet, ajoute Juliette Abric. Mais ça n’empêche pas un retour à l’objet vinyle”. Et à la bibliothèque, cette tendance se confirme : “Le retour est très positif pour l’instant. Déjà une centaine de vinyles ont été empruntés en deux semaines et toutes les platines ont été réservées”. L’occasion d’écouter à nouveau les tubes d’hier, mais aussi la scène musicale de demain.

à lire également
La municipalité lance la "carte Culture Junior". Un abonnement à toutes les bibliothèques municipales, gratuit, pour les enfants jusqu’à 18 ans. Des bons plans complètent cette offre.
1 commentaire
  1. JANUS - 27 janvier 2019

    Comme pour le tramway, le retour du vinyle c'est : "on brule ce que l'on a adoré et on adore ce que l'on a brulé"

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure

d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut