Nuits sonores Agoria
© Brice Robert

Quel le plus gros festival de musique d'Auvergne-Rhône-Alpes ?

Le site spécialisé Tous les festivals a établi un classement des événements de musique actuelle les plus fréquentés de l'année. Auvergne-Rhône-Alpes en place 11 dans les 102 du palmarès.

Pour figurer dans le classement du site spécialisé Tous les festivals, un festival doit respecter plusieurs critères : être payant (au moins en partie), attirer plus de 15000 personnes, et ne pas dépasser 20 jours. C'est ce dernier critère qui exclut les Nuits de Fourvière à Lyon qui, avec 156 000 spectateurs, auraient pu se hisser dans le top 10 national. Mais elles s'étendent sur deux mois… Résultat, le premier festival lyonnais du classement est Nuits sonores.

À l'échelle de la grande région, c'est Jazz à Vienne (215000 spectateurs) qui domine, et décroche même la 5e place au niveau national. Loin derrière le Festival interceltique de Lorient (750000) et la Fête de l'Humanité (550000), mais pas si loin des Vieilles Charrues (280000) et de Jazz in Marciac (250000).

Voici les onze festivals de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui figurent dans le classement des 102 les plus fréquentés en France (pour comparaison, la Bretagne en compte 15) :

 

Mais si on prend le chiffres de fréquentation quotidienne moyenne, on obtient un classement bien différent. En effet, les gros festivals courts, type Nuits sonores, remontent. Et le mastodonte Jazz à Vienne rétrograde à la quatrième place.

 

Au niveau national, la Fête de l'Huma, qui a enregistré cette année une hausse de 22 % de sa fréquentation, écrase toute concurrence sur la fréquentation moyenne, avec plus 183000 festivaliers par jour. C'est aussi le festival entièrement payant le plus fréquenté.

En termes d'évolution, sur les festivals d'Auvergne-Rhône-Alpes, la palme revient à Rock the pistes (+50 %), organisé dans différentes stations de ski. Puis viennent Démon d'Or à Poleymieux-au-Mont-d'Or (+41,67 %), et Europavox à Clermont-Ferrand (+25 %). En termes de fréquentation moyenne, ces trois-là sont aussi les mieux placés, Europavox prenant la 1ère place à +56 %

2 commentaires
  1. nico-yzfr6 - 18 décembre 2017

    Effectivement, ce n'est pas judicieux de comparer des festivals n'ayant pas la même durée dans le temps. La comparaison journalière est appropriée.

  2. Kasneh - 19 décembre 2017

    N'y aurait-il pas un zéro de trop au décompte des Nuits de Fourvière 1560000 soit 1million560000 spectateurs. Les romains voyaient grand !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut