La langue française, de l’Afrique à Lyon, en 10 mots

Du 22 au 26 octobre, les Caravanes des dix mots (en référence aux dix mots de la Semaine de la langue française) tiennent leur 4e forum. Après les rives du Congo, 40 artistes, auteurs, linguistes… s’installent pendant cinq jours sur les bords du Rhône pour des spectacles, débats et ateliers, bien décidés à faire vivre notre langue.

Atelier, Bouquet, Cachet, Coup de foudre, Équipe, Protéger, Savoir-faire, Unique, Vis-à-vis, Voilà. Voilà (donc) les 10 mots choisis pour la Semaine de la langue française et de la francophonie 2013 (en mars). Mais l'on peut toujours jouer avec ceux de 2012, et un bouquet d’événements très variés est encore marqué de leur cachet. Le “Forum international des caravanes des 10 mots” est du nombre. Formé à Lyon à l’initiative du metteur en scène Thierry Auzer et de l’association Caravane des dix mots, le Forum rassemble une quarantaine d’artistes francophones.

Durant tout le mois d’octobre, cette équipe part à la rencontre de publics divers, afin de partager son expérience de la langue française. Et de proposer, autour des dix mots choisis, une expression artistique non pas unique mais multiple, du slam au dessin en passant par le théâtre, l’écriture, la danse, la musique… La première étape les a menés au Congo, à l’occasion du Sommet de la francophonie. La deuxième se déroule dans notre région, du 22 au 26 octobre, avec au programme des propositions passionnantes dont voici nos coups de foudre.

Mundele !

Bruno Fontaine adapte et met en scène un extrait du Manifeste pour l’hospitalité des langues de l’auteur québécois Gilles Pellerin. Le spectacle sera suivi du film Intimités francophones (voir plus bas). Lundi 22 et mardi 23 octobre, à 21h, au théâtre des Asphodèles.

Les Fleuves

Un spectacle de rue déambulatoire, avec des marionnettes géantes franco-congolaises qui célèbrent la rencontre du fleuve Congo et du Rhône. Lyon, lundi 22 à 17h, rue Victor-Hugo – Villeurbanne, mercredi 24, à 17h, au parc des Droits-de-l’homme – Vienne, jeudi 25, à 17h30, centre-ville – Valence, vendredi 26, à 17h30, centre-ville.

Ateliers artistiques

Dans les centres sociaux, les établissements scolaires, médiathèques, MJC… les artistes internationaux useront de tous leurs savoir-faire pour faire vibrer les 10 mots avec leurs vis-à-vis. (Lieux et dates sur le site.)

Mais aussi :

• Lundi 22

Intimités francophones, documentaire sur les francophones d’Amérique, réalisé par Anne-Céline Genvois et Alex Lachapelle Raymond, qui seront présents au débat qui suivra la projection – à 10h30.

Les différents français de la francophonie : richesses et variétés dans l’espace francophone, conférence-discussion animée par la linguiste Henriette Walter et l’écrivain québécois Gilles Pellerin sur la variété des origines, des mots et expressions de notre langue dans l’espace francophone – à 18h30.

À l’École supérieure de traduction et de relations internationales, 23 place Carnot, Lyon 2e.

• Mardi 23

Manifeste pour l’hospitalité des langues, présentation de l’ouvrage par Thierry Renard, Thierry Auzer et Gilles Pellerin – à 10h30.

De la francophonie à la francophilie, table ronde avec Guy Keba (Congo), Franck Lei (Chine) et Mariam Babloyam (Arménie) – à 14h05.

Florilège des films réalisés par les caravaniers des dix mots sur leurs projets autour du monde – à 15h55.

Au centre Charlie-Chaplin, place de la Nation, Vaulx-en-Velin.

• Mercredi 24

Les nouvelles formes de récit, rencontre sur les films et réalisateurs des Caravanes des dix mots.

Au Rize, 23 rue Valentin-Haüy, Villeurbanne.

------------

Le programme complet pour chaque ville (notamment Vienne et Valence) participant à l’événement est sur le site de la Caravane, où l’on trouve aussi (rubrique WEBTV) les films des projets artistiques.

(NB : Cet article est protégé – et de 10 ! – par Lyon Capitale.)

à lire également
Dans la nuit de mercredi à jeudi, Lyon a perdu l'un de ses plus anciens bouquiniste et puits de culture musicale. Emporté à 64 ans, Serge Boissat n'a jamais cessé de diffuser sa passion pour le rock au sens large et pour la bande dessinée. Son ami et fondateur de la radio libre "Radio Bellevue" en 1981, le réalisateur Jean-Claude Chuzeville, lui rend hommage.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut