Pont de la Guillotière au XIXe siècle
DR

Ça s’est passé à Lyon un 6 janvier : le maire tué dans un duel

De la mort du maire de La Guillotière dans un duel en 1834 au meeting de Solidarnosc à la Bourse du Travail en 1982, Lyon Capitale rappelle à ses lecteurs les faits qui ont marqué les 6 janvier lyonnais au fil des siècles.

1645 - Consécration de la chapelle de l'Hôtel-Dieu.

1767 - Le Rhône est pris en glace devant la rue Puits-Gaillot, on le traverse à pieds secs.

1794 - Arrêté des représentants (Fouché, Albitte, Delaporte) interdisant hors des églises tout culte et signe religieux.

XIXe : le maire de La Guillotière tué en duel

1815 - Les Carmélites de Lyon établies depuis 1806 dans la maison de la Providence, reprennent l'habit et la clôture. Elles n'ont jamais cessé, depuis 1792, de vivre en communauté.

1834 - Henri Vitton, ancien maire de La Guillotière, est mortellement blessé en duel, sous une arche du pont de La Guillotière, par Hippolyte Clerc, conseiller municipal. Meurt ce jour (Guillotière). Né à Lyon, le 2 janvier 1793. Inhumé à La Guillotière (anc.), 1er cim.

1868 - Les instruments de l'ancien observatoire astronomique [au Lycée] sont transférés au Palais St Pierre. Suppression de fait de l'observatoire.

1882 - La Fontaine des Jacobins, achevée, est débarrassée de ses échafaudages et palissades.

1885 - "Organisation" du Laboratoire d'études de la soie, créé par la Chambre de Commerce.

XXe : Solidarnosc donne un meeting à Lyon

1912 - La Banque régionale du Centre et du Sud-est (A. Brun) suspend ses paiements. Krach.

1913 - Début des travaux d'extension en hauteur (2 étages) du Grand Bazar. Achevé le 15 octobre.

1945 - Décret créant l'"Institut de météorologie et des Sciences climatiques de l'Université de Lyon".

1982 - Enorme foule au meeting de gauche à la Bourse du Travail, le soutien du mouvement polonais "Solidarnosc".

1985 - Meeting de Jean-Marie Le Pen à Gerland, 3000 personnes.

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l'histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuivre cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.
à lire également
L’historien Bruno Benoit, chez lui, à Lyon, en 2017 © Tim Douet
Historien, gardien de la lyonnitude, Bruno Benoit n’a jamais cessé de porter un regard à la fois bienveillant et critique sur Lyon. Lorsque Gérard Collomb est élu en 2001, il explique son succès en lançant “Lisez Bruno Benoit !” Quel regard porte aujourd’hui l’historien sur le retour de l’ex-ministre de l’Intérieur à Lyon ?
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut