L’entretien “Grande gueule” de juillet-août - Ville à vélo, marche pour le climat, Valve, l’Écoclicot, CFDT, Alternatiba… Ce militant du deux-roues porte tellement de casquettes que lui-même finit parfois par s’y perdre. Mais son militantisme “fun” et sa capacité à négocier des avancées concrètes en ont fait un personnage central du mouvement écologique lyonnais, qu’il renouvelle par une approche scientifique rigoureuse et une volonté de discuter avec tout le monde. Après le score des écologistes à Lyon (21 % pour EELV) aux européennes, qui les place en tête dans les 1er et 7e arrondissement, beaucoup voyaient en lui une tête de liste idéale aux prochaines municipales. Mais la politique, ce n’est pas pour lui. Du moins pas encore.
Bill Morrison et sa création pour “Le Bouchon déchaîné”
Bill Morrison, célèbre pour ses collaborations avec Disney, les Simpson, Futurama ou encore le magazine Mad, est l’un des dessinateurs américains invités à la 14e édition de Lyon BD, du 7 au 9 juin. Entretien avec celui qui préside aussi l’association des auteurs américains et qui signe cette année la couverture du Bouchon déchaîné, le magazine officiel du festival, édité par Lyon Capitale.
une Lyon Capitale 789 juin 2019
Dans tous les partis, les européennes étaient attendues comme le moment clé qui décanterait les campagnes municipales et métropolitaines de mars prochain. Elles nous ont finalement confirmé ce que l’on savait déjà : à quelques nuances près, on retrouve le paysage politique apparu à la présidentielle de 2017. Difficile de continuer à y voir un accident.
Ali Ramdani, au musée d’Art contemporain de Lyon, en avril 2019 © Antoine Merlet
Entretien avec Ali Ramdani, alias B-boy Lilou, premier danseur à remporter deux fois le championnat du monde Red Bull BC One. Pilier du Pockemon Crew originel, il a dominé pendant une vingtaine d’années les compétitions mondiales de breakdance, dansé avec Madonna, mais n’a sans doute pas eu en France – ni à Lyon – la reconnaissance qu’il mérite. Il espère qu’elle viendra pour ses héritiers grâce aux JO de Paris en 2024.
Une mensuel Lyon Capitale mai 2019 © Lyon Capitale
Bruno Bonnell a beau jurer que “les européennes seront un moment charnière”, il a bien du mal à enflammer la salle à moitié vide du meeting “national” des listes En Marche – pardon, de la liste “Renaissance” – ce 11 avril à Villeurbanne. Il faudra cette fois trouver mieux que le seul argument d’une arrivée, probablement massive, des partis d’extrême droite au Parlement européen pour mobiliser les électeurs le dernier dimanche de mai.
Aurélie Neyret © Antoine Merlet (montage LC)
La dessinatrice lyonnaise Aurélie Neyret vient de réaliser un reportage en BD sur une maternité tenue par MSF. L’auteure des “Carnets de Cerise” raconte ici pourquoi et comment elle est partie et a séjourné à Khost, en Afghanistan. Quittant pour un temps ses pentes de la Croix-Rousse où elle pratique le kung-fu et défend avec conviction ses idées féministes, véganes et écologistes.
Marin Bisson, à Lyon, le 21 mars 2019 © Antoine Merlet
L’entretien “Grande gueule” d’avril – À 15 ans, cet autre Marin est pour beaucoup dans la réussite de la manifestation des collégiens et lycéens #YouthForClimate du 15 mars (plus de 12 000 personnes) à Lyon. Devant l’urgence climatique, il s’engage à fond dans la bataille, “en colère d’avoir à faire tout ça” alors qu’il rêve de se consacrer à la musique pour devenir chanteur lyrique.
Fabrice Nicolino à Notre-Dame-des-Landes le 7 janvier 2016 © Loïc Venance / AFP
Rescapé de l’attentat à Charlie Hebdo, dont il a encore de lourdes séquelles, le journaliste Fabrice Nicolino est à l’origine d’un mouvement de fond pour l’interdiction des pesticides – “Nous voulons des coquelicots”. Entretien avec un homme déterminé, convaincu que si on faisait un référendum 80 % des gens voteraient pour la fin des pesticides.
Extrait de “Hila” – à paraître aux éditions Delcourt © Aurélie Neyret
“C’est une des plus grosses maternités au monde.” Et pourtant on n’en aurait jamais vu d’image si la dessinatrice lyonnaise Aurélie Neyret ne s’y était pas installée avec ses crayons, à l’invitation de MSF. Car, dans ce lieu qui accueille des femmes, la photo est interdite. “Hila” est publié ici en avant-première, avant la parution aux éditions Delcourt en 2020.
Une Lyon Capitale 787 avril 2019
Du glyphosate et des coquelicots, et du potentiel cancer du chien Rex.

Posts navigation

1 2 3 4 86 87 88