MEETING - L’UMP a réussi une démonstration de force jeudi soir à Caluire-et-Cuire. Le meeting départemental affichait complet, des ministres se sont relayés à la tribune et Françoise Grossetête était pour une fois à l’aise. La campagne à huis clos, entre militants, se déroule bien. Hors des murs de l’UMP, Françoise Grossetête peine toujours.
MEETING - Dans une ville de football, difficile de réunir un soir de France-Espagne. Mercredi soir à Saint-Étienne, ils n’étaient que 200 pour assister au meeting départemental de Jean-Jack Queyranne. Pendant trois heures, les candidats socialistes ont affiché et argumenté leurs certitudes.
MEETING - À droite, les candidats ne s’en cachent pas vraiment : reprendre la région sera très compliqué. Pour se donner de l’espoir, ils tablent sur une abstention en baisse et le Front National à moins de 10% au premier tour. En attendant, ils serrent les rangs et démontent Jean-Jack Queyranne.
Le lancement d’études pour la rénovation de la piscine du Rhône, qui sera ouverte d’ici à 2014 l’hiver, a été l’occasion pour l’opposition lundi au conseil municipal de pointer du doigt l’abandon du plan piscine, promis par le candidat Collomb.
Pas d'image
Dans une séance à l’ordre du jour peu entraînant, Nora Berra a sorti, lundi soir, le conseil municipal de Lyon de sa torpeur en pestant contre la politique de Gérard Collomb à l’égard des personnes âgées. La secrétaire d’État et conseillère municipale a attaqué le maire de Lyon moins sur le fond que sur la forme.
À deux semaines du premier tour et ragaillardi par des sondages qui remontent, Philippe Meirieu redynamise sa campagne et reparle de devancer le PS au premier tour. Europe Écologie est sur le retour avec la méthode Coué pour moteur.
Lundi soir, Gérard Collomb s’est invité dans la campagne des régionales en exhumant une coupure de presse évoquant des activités du numéro 2 de la liste UMP dans le Rhône, Philippe Meunier. Dans le papier de Libération de 1992, il est question de distribution de tracts racistes. Philippe Meunier s’explique et affirme qu’il n’a jamais été condamné.
Le débat organisé mardi 23 février par les associations Lesbiennes, Gaies, Bi et Trans de Lyon a créé la polémique dans la campagne des régionales. En refusant de venir débattre, Françoise Grossetête s’est vivement fait attaquer et s’est mollement défendue. Retour sur cette polémique.
L’UMP demande des explications sur le soutien à Georges Frêche de Gérard Collomb en tentant par cette polémique d’éclabousser la liste de Jean-Jack Queyranne. Le candidat socialiste s’est pourtant démarqué du maire de Lyon. Comme tous les autres candidats de gauche. L’affaire Frêche est devenue un argument de campagne diversement exploité.
Pas d'image
Gérard Collomb a joué mardi le rôle de l'avocat de Georges Frêche, le candidat de la polémique en Languedoc-Roussillon. Plus qu'un soutien, il s'agissait d'un playdoyer. Le maire de Lyon s'est posé en caution morale.

Posts navigation

1 2 3 70 71 72 73 74 75 76 77