À quatre mois de l’élection, Jean-Jack Queyranne est en position de force. Le président actuel de la région survole les sondages. Le socialiste serait réélu avec 58% des voix dans un deuxième tour face à l’UMP.
Nora Berra a accepté de candidater aux régionales de mars 2010 sur les listes UMP. La secrétaire d’État lyonnaise pourrait même être tête de liste dans le département du Rhône.
L’OL veut son grand stade, l’Asvel rêve, elle, d’une salle multifonctions (concert, match de basket et de hockey). Alors le club de football a pris la température d’une relocalisation de l’Asvel à Décines, le site où devrait s’implanter l’OL Land, lors d’un sondage. Une démarche peu appréciée par les dirigeants de l’Asvel et l’idée ne les intéresse pas.
Suite du feuilleton Grossetête-Abad. Ce jeudi, le jeune député européen revient sur les propos tenus la veille par Françoise Grossetête qui le décrit comme “un gamin de 29 ans qui a encore tout à apprendre”. Damien Abad dénonce un “racisme anti-jeune” et se félicite de la réaction de la chef de file UMP pour les régionales qu’il juge “excellent pour moi et catastrophique pour elle”.
La mise au point a des allures de contre-attaque à l’arme lourde. Elle traite Damien Abad, le jeune élu du Nouveau Centre qui se voit tête de liste de la droite aux régionales, de “gamin de 29 ans parachuté et qui a tout à apprendre”. Les deux élus étaient sur la même liste pour les européennes. Grossetête en numéro 1 et Abad juste derrière. Une hiérarchie que Françoise Grossetête entend rappeler : “le patron de la droite en Rhône-Alpes, c’est moi”.
A 29 ans, Damien Abad se verrait bien dans le fauteuil de Jean-Jack Queyranne. Mais son premier combat sera d’abord d’évincer Françoise Grossetête (UMP) de la tête de liste à droite pour les régionales. Ce lundi, conforté par le président de son parti, le Nouveau Centre, il a dévoilé ses ambitions.
L’association des présidents de communautés urbaines s’est réunie en cette fin de semaine à Bordeaux. Elles ont adressé un carton rouge à la réforme des collectivités territoriales étudiée en ce moment par le gouvernement.
Second couteau de la droite lyonnaise, il y a trois mois, elle s’impose aujourd’hui sur la scène politique. Avec pugnacité et surtout grâce à un poste de secrétaire d’Etat aux Aînés qu’elle valorise. Elle intervenait le 8 octobre devant l'assemblée plénière de l'ONU.
Pas d'image
Je suis journaliste sportif. C’est-à-dire qu’un dieu, quel qu’il soit, m’a conféré le pouvoir de trouver une logique dans la course de bonshommes en short. Et ce toutes disciplines confondues. Alors comme mes fins de mois sont un peu difficiles - non pas que Lyon Capitale ne paie pas bien mais plutôt que je ne travaille pas beaucoup - je me suis laissé tenter par l’idée de monnayer mes pouvoirs sur des sites de paris en ligne.
La consultation militante de jeudi soir n’a pas été un succès populaire mais elle a permis à Martine Aubry d’asseoir son pouvoir sur le PS. Et aux militants de voter contre le cumul des mandats et pour Jean-Jack Queyranne.

Posts navigation

1 2 3 70 71 72 73 74