Au centre, Earl Slick, guitariste de Bowie © Steve Rose
Sous le vocable “A Bowie Celebration”, une poignée d’anciens collaborateurs fidèles de David Bowie font revivre sur scène les tubes de leur mentor, comblant avec une certaine expertise le vide laissé par le maître dans le cœur des fans. Ce mardi au Transbordeur. La question revient régulièrement dans les journaux goûtant le coupage de cheveux […]
Etienne Daho © Richard Dumas // Gaëtan Roussel © DR (montage LC)
Même si Miossec fait défaut, la semaine de concerts lyonnaise reste solide. Avec le deuxième passage du Blitz rennais et un surprenant Trafic roussellien.
Miossec © Julien T. Hamon
Survivant de lui-même, Christophe Miossec revient avec un album scintillant de pop synthétique intitulé Les Rescapés. Mais pas à Lyon (pour l’instant), où son concert à l’Épicerie Moderne est annulé.
Jean-Louis Murat © Franck Loriou / 2018
Il y a un moment que l’on n’avait vu Jean-Louis Murat se produire dans les parages – lui que, dit-on, les concerts ennuient. Mais il s’est décidé à venir défendre sur scène “Il Francese”, avec ce mélange d’humour, de morgue atrabilaire et de mauvaise foi qu’on lui connaît. Ce vendredi au Toboggan.
Leyla McCalla © Nueva Onda Production
Rencontre inestimable ce samedi dans le cocon du Polaris : celle de Leyla McCalla, fée américano-haïtienne qui marie les musiques roots américaines aux trésors des cultures cajun et haïtienne, dans un bel esprit d’universalisme et avec une grâce certaine.
Dominique A / Imarhan / The Breeders © DR/DR/ Ellis Scott (montage LC)
Si vous ne campez pas à la halle Tony-Garnier entre le passage de Thiéfaine et celui d’Orelsan, voici trois étapes musicales (plus une) pour monter le son progressivement cette semaine, du stade fragile aux nerfs rock en passant par le blues.
L (Raphaële Lannadère), Stuart A. Staples et Yael Naïm © Ojoz / DR / DR
Trois superbes concerts dans un écrin. Ce mini-festival à la chapelle de la Trinité donne envie d’aimer l’automne.
Lloyd Cole © Kim Frank
Parmi les événements de cet automne musical, il y a le passage de Lloyd Cole au Toboggan, le crooner pop écossais fêtant en tournée, seul à la guitare, un anniversaire. Celui de ses 35 ans – de carrière.
Jane Fonda, prix Lumière 2018 © Andrew Eccles
Le festival Lumière commence ce samedi 13 octobre. Avec à l’affiche une femme, et une femme de grande envergure : Jane Fonda. On pourra redécouvrir son immense, bien qu’inégale, filmographie, au milieu de quelques autres grandes dames du cinéma, notamment Muriel Box. Pour les hommes, outre Fonda père, le programme met à l’honneur Henri Decoin, Richard Thorpe, Jean-Luc Godard. Et fête les 50 ans de l’Odyssée de Kubrick.
Peter Milton Walsh (The Apartments), Lloyd Cole et Johnny Marr © DR / Kim Frank / Niall Lea (montage LC)
Concerts – The Apartments ce vendredi au Sonic, Lloyd Cole à la fin du mois et Johnny Marr (ex-Smiths) en novembre plongent les fans d’indie-rock près de trente ans en arrière. La mélancolie ne sera sans doute pas sensible que dans la voix de l’Écossais.

Posts navigation

1 2 3 4 5 6 7