Soleil Lyon
Après quelques jours de pluie, la journée s'annonce ensoleillée ce vendredi.
Pas d'image
Ce jeudi, le sondage réalisé par Ifop Fiducial pour Sud Radio, Paris Match et Cnews place toujours Emmanuel Macron vainqueur du second tour avec 61% des voix contre 39% pour Marine Le Pen. Le candidat En Marche retrouve son meilleur niveau depuis la fin du 1er tour après être tombé à 59% d'intentions de vote.
Cardinal Philippe Barbarin
Le cardinal Barbarin et cinq autres responsables d'Églises de Lyon ont appelé à voter contre "un parti qui, historiquement a toujours été porteur d’un discours nationaliste dangereux dont la mise en œuvre serait désastreuse".
Jean-Charles Kohlhaas Autre Direct
Alors que le thème de l'écologie n'a pas été abordé ce mercredi soir lors du débat de l'entre-deux tour entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, Jean-Charles Kohlhaas, conseiller régional écologiste du groupe Le Rassemblement ne s'est pas montré surpris et a confié qu'il avait "préféré ne pas regarder" par peur d’être "déçu" par le candidat En Marche.
Pas d'image
L’Olympique lyonnais a complètement sombré mercredi soir contre l'Ajax d'Amsterdam (4-1), à l'occasion de la demi-finale aller de Ligue Europa. L'équipe de Bruno Genesio n'a pas été à la hauteur de l'événement.
Pas d'image
Ce mercredi soir à 20h30, les partisans d'En Marche s'étaient donnés rendez-vous pour suivre le débat de l'entre-deux-tours. Réunis au Harner, un bar du 3e arrondissement, l’évènement organisé par le comité des Jeunes avec Macron a regroupé 100 personnes visiblement satisfaites par la prestation d'Emmanuel Macron face à Marine Le Pen.
Marine Le Pen en meeting à la Cité internationale de Lyon
Hier soir Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont affrontés pendant près de deux heures et demie lors du débat d'entre deux tours de la présidentielle. Une trentaine de militants Front nationaux s’étaient rassemblés pour suivre l’événement. Pour eux, le verdict est limpide : Marine Le Pen l'a emporté.
Pas d'image
Le gouvernement a adressé une instruction interministérielle aux préfets rappelant le caractère illégal des "clauses Molière". "La dernière gesticulation d'un gouvernement en bout de course qui a échoué sur l’emploi", selon le conseil régional d’Auvergne-Rhône-Alpes qui se dit prêt à aller devant le tribunal administratif.
Pas d'image
Du séjour de Châteaubriand à Lyon en 1926 à l' inauguration du vélodrome du parc de la Tête d'Or en 1894, Lyon Capitale vous propose de (re)découvrir les faits historiques qui ont marqué les 4 mai au fil des siècles à Lyon.
Pas d'image
Après un début de semaine mitigé, la journée ne s'annonce pas plus belle ce jeudi.

Posts navigation

1 2 3 474 475 476 477 478 479 480 753 754 755