Laurent Wauquiez
© Tim Douet

Wauquiez, président de région, leader LR… et prof à l'EM

L'information, révélée par nos confrères de Médiacités, nous a été confirmée par l'établissement. Laurent Wauquiez donnera des cours à l'EM Lyon en février et mars prochain.

Président de région, leader de parti… et prof. Laurent Wauquiez, à qui semble-t-il les bancs de l'école manquent, dispensera à des élèves triés sur le volet un cours intitulé "Enjeux de société" à l'EM Lyon. Selon un document interne que s'est procuré Médiacités, le cours a pour objectif de délivrer "des pistes de compréhension du monde actuel et des grands défis à venir". Les étudiants, qui doivent motiver leur participation au cours, pourront par exemple discuter avec Laurent Wauquiez du "nouvel âge des populismes" et des "ressorts du vote extrême" ou encore des "frontières face aux flux migratoires". Si l'administration de l'EM n'a pas souhaité commenter l'information, elle revendique néanmoins sa "liberté académique à choisir ses intervenants" et rappelle que "ce n'est pas le premier politique qui vient donner des cours". Une liberté académique qui se fait au détriment d'un "apolitisme" revendiqué. Un élève de l'EM ayant déjà suivi ses cours confiait à Lyon Capitale que sur les sujets les plus politiques, "Le cours divergeait. Il ne faisait pas de propagande, mais il était là pour donner son point de vue". Au cabinet de l'intéressé, on rappelle que "Laurent Wauquiez a toujours donné des cours. "Il est agrégé d'histoire et normalien" précise son entourage. À la question de son emploi du temps, qui semble-t-il, lui permet de laisser quelques jours de côté ses fonctions de président de région et du parti Les Républicains, on assure que "ces cours restent très marginaux sur son temps de travail, et Laurent Wauquiez est quelqu'un de très organisé".

à lire également
Thierry Coste, lobbyiste des chasseurs, et Gilles Chabert, conseiller montagne de Laurent Wauquiez © Brut / MaxPPP (montage LC)
Gilles Chabert, le conseiller spécial Montagne de Laurent Wauquiez, possède un carnet d’adresses bien rempli. Quant à Thierry Coste, le lobbyiste en chef des chasseurs, il a courroucé Nicolas Hulot, qui l’a mentionné au rayon des raisons l’ayant poussé à démissionner – une parmi les nombreuses victoires enregistrées par les chasseurs depuis le début du quinquennat Macron.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut