Lyon vu d’avion © P. Laplace
Lyon vu d’avion © P. Laplace

Villeurbanne : une manifestation contre l’extrême droite rassemble un millier de personnes

À Villeurbanne, près de Lyon, une marche des Libertés contre la montée de l'extrême droite a réuni près d’un millier de personnes dimanche. La manifestation était organisée à l’appel d’organisations de gauche. 

Samedi, se déroulaient dans toute la France des marches contre la montée de l’extrême droite, à l’appel de plusieurs organisations de gauche. Selon les autorités, 119 défilés ont été organisés sur le territoire et 37 000 personnes auraient participé aux marches. Sur la métropole lyonnaise, la manifestation s’est déroulée avec un jour de retard, en raison de la marche des Fiertés qui se tenait samedi à Lyon. 

750 participants selon la police

Dimanche, un millier de personnes, 1.700 selon les organisateurs et 750 selon la préfecture, ont donc défilé à Villeurbanne "contre les violences de l’extrême droite". Différentes organisations de gauche avaient appelées à manifester, parmi lesquelles PCF, EELV, UNEF, Solidaires, Ensemble, Génération.s, les Gilets jaunes ou encore la France Insoumise. Le cortège s’est élancé de Charpennes aux environs de 15h30, sur une banderole brandit par les manifestants on pouvait notamment lire "fermons les locaux fascistes", rapporte l’AFP. Interrogé par l'agence de presse, Benoit Roux, le responsable de la section PCF de Villeurbanne et candidat sur la liste communiste aux élections régionales, a déclaré que "la particularité lyonnaise, c'est que la droite radicale y est très implantée (...). C'est un laboratoire idéologique de l'extrême droite". 

Les autorités précisent que l’événement s’est déroulé sans incident majeur. Une personne a été interpellée pour tag en marge de la manifestation, qui s’est terminée vers 18h30. 

Lire aussi : 15 000 personnes rassemblées à Lyon pour la marche des Fiertés

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut