Atelier vélo
© Lou Vandelle

Vers une "carte grise" et marquage obligatoire des vélos ?

L'avant-projet de la loi d'orientation des mobilités comporte des volets dédiés aux vélos. L'un d'eux propose de mettre en place une immatriculation avec marquage et carte grise. 

Va-t-il falloir, obligatoirement, faire marquer son vélo avec un numéro d'immatriculation et obtenir ainsi une "carte grise" à présenter aux forces de l'ordre si elles en font la demande ? Selon Contexte, l'article 18 de la loi d'orientation des mobilités propose de mettre en place un système de ce genre, "pour lutte contre le vol des cycles". Ce marquage devra être "sous une forme lisible, indélébile, inamovible et infalsifiable, en un endroit repérable et visible sans manipulation du cycle". En échange, les cyclistes recevront "une carte grise" à présenter si les forces de l'ordre en font la demande pour vérifier qu'ils sont bien le propriétaire du deux roues. Ils peuvent se rassurer, ils ne devront pas (encore) avoir une plaque d'immatriculation visible comme les voitures, camions ou motos, mais même le plus discret des marquages pourra facilement être contrôlé par un système automatique s'il est pensé pour. 

Lire aussi :

Faire marquer son vélo  : la bonne solution pour éviter le vol  ?

à lire également
L’entrée de l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon © Tim Douet
L'agence régionale de santé vient de livrer son bilan du coronavirus Covid-19 à Lyon et dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. On compte désormais 196 décès au 28 mars dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, tandis qu'un patient hospitalisé sur cinq est actuellement en réanimation.
Faire défiler vers le haut